© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

la FCPE Hérault demande des moyens pour sauver les collégiens et les lycéens ! Appel à participer au rassemblement du 19 mai 2021 à 15h

La FCPE 34 a une fois de plus constaté que les Dotations Horaires Globales
(DHG) des collèges et des lycées pour la rentrée 2021/2022 étaient fortement
dégradées : suppression de postes d’enseignants, « compensation » palliative
et aléatoire par des heures supplémentaires.

À de multiples reprises, la FCPE 34 et ses conseils locaux ont fait part aux
autorités académiques de leur colère face à la situation catastrophique
annoncée pour la rentrée prochaine dans notre département, qui engendrera
mécaniquement une dégradation des conditions d’enseignement, une
augmentation du nombre d’élèves par classe, moins de classes dédoublées,
une réduction de l’offre d’options et de spécialités en lycée et en collège.

Aussi, et à fortiori, en cette période de pandémie qui a profondément affecté
les enseignements, n’est-il pas admissible que les élèves fassent les frais d’une
politique de restriction budgétaire visant l’Education nationale. La FCPE 34
demande la création de postes d’enseignants, d’AESH, d’AED, en nombre
suffisant et un réseau de médecine scolaire digne de ce nom avec un
recrutement significatif d’infirmières.

En conséquence, nous appelons l’ensemble des adhérents des conseils locaux
du département ainsi que tous les parents disponibles à s’associer à l’action
des organisations syndicales enseignantes (SNES-FSU, FO, Sud éducation et
SNEP-FSU) et à manifester devant le Rectorat le mercredi 19 mai 2021 à
15 heures.

Pour la FCPE, l’éducation et la formation de notre jeunesse sont des
investissements pour l’avenir !

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram