12 décembre Montpellier #StopLoiSécuritéGlobale (© Charles Dos Santos)

Le rendez-vous de la manifestation déclarée en Préfecture est fixé place Carnot à 11h.

Pour les organisateurs, « Nous pouvons encore manifester sans drones au-dessus de nos têtes !!!! Si la loi n’est pas censurée par le Conseil Constitutionnel le 1er juillet nous serons tous surveillés : drones, reconnaissance faciale, caméras reliées au commissariat …. Retrouvons-nous avant de saisir le Conseil Constitutionnel contre la Loi Sécurité Globale pour exiger le respect de nos droits et libertés de nous retrouver entre amis sans surveillance ».

VOIR AUSSI : Le Rendez-Vous avec Sophie Mazas : « l’état d’esprit du texte, une surveillance de la population, totale et globale »

La loi pour « une sécurité globale préservant les libertés » a été adoptée, jeudi 15 avril, par un ultime vote (75 voix pour et 33 contre) à l’Assemblée nationale. Du côté des parlementaires, le groupe du Parti socialiste a d’ores et déjà annoncé saisir le Conseil constitutionnel sur l’ensemble du texte.

Dans cette nouvelle mouture de la « Loi Sécurité Globale », l’article 24 crée un nouveau délit dans le Code pénal (art. 226-4-1-1), sanctionnant d’une peine de cinq ans d’emprisonnement la « provocation, dans le but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, à l’identification » d’un gendarme, d’un policier, d’un agent des douanes ou de leurs proches.

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS