Bruno Le Maire : Le retour au travail. « Je pense n’avoir jamais caché la gravité de la crise aux Français. Oui, c’est une crise brutale. C’est une crise qui touche toute l’activité française. Nous faisons le maximum pour éviter les faillites. »

« Maintenant, nous engageons la seconde période : le retour au travail, » expliquait ce mercredi le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, sur la chaine d’information du groupe Bouygues.

Investissements étrangers abaissés à 10%

Actuellement, c’est 25%. Quoi ? Les prises de participation d’investisseurs non européens au capital d’entreprises françaises stratégiques. Bruno Le Maire précise : «  Dans cette période de crise, certaines entreprises sont vulnérables, certaines technologies sont fragilisées et pourraient être rachetées à bas prix par des compétiteurs étrangers. »

Décision : abaisser ce seuil à 10% jusqu’à la fin de l’année. Exemple, les entreprises de biotechnologie qui travaillent à la recherche d’un vaccin contre le Covid-19, vont aussi être incluses dans ce décret sur les investissements étrangers en France : « je vais demander à ce que pour une durée qui ira sans doute jusqu’à la fin de l’année 2020 le seuil de contrôle des investisseurs qui viennent prendre des parts dans une entreprise soit abaissé de 25% à 10%, » a expliqué Bruno Le Maire.

France : 11 millions de salariés au chômage partiel

Plus de 11 millions de salariés du secteur privé sont maintenant au chômage partiel. Un dispositif, pour éviter des licenciements, et une explosion du taux de chômage. Un chiffre confirmé par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ce mercredi, sur France Inter : « ce matin ce sont 11,3 millions de salariés dans notre pays qui sont protégés par le chômage partiel, c’est-à-dire que c’est l’État, le ministère du Travail qui paye leur salaire […] pour éviter les vagues de licenciements. »

Invitation : préparer le retour à l’activité

Le ministre de l’Économie a lancé une invitation : « j’invite tous les chefs d’entreprise à continuer à préparer le retour à l’activité le 11mai pour qu’il se fasse dans les meilleures conditions possible. Nous ne réussirons cette reprise économique que si nous la préparons collectivement. »