© Illustration

L’Inrap vient de lancer, fin mars 2021, un plan de recrutement de 75  archéologues en CDI.

Le recrutement a pour objectif de préparer le renouvellement des compétences et assurer la transmission des savoirs, celui-ci a vocation à aboutir d’ici l’été.

À partir de 2024 et jusqu’à 2032, plusieurs centaines d’archéologues de l’Inrap  partiront à la retraite. Dans ce cadre, l’établissement public élabore un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des  compétences qui sera finalisé dès 2022 et permettra à l’Institut de faire face au « choc démographique et scientifique » induit par la pyramide des âges des agents  de l’Inrap avec un objectif de 800 recrutements en CDI sur la période.

L’Institut national de recherches archéologiques préventives est un établissement  public placé sous la tutelle des ministères de la Culture et de la Recherche. Il assure  la détection et l’étude du patrimoine archéologique en amont des travaux  d’aménagement du territoire.

Partager l'article :