© Ville de Sète
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

La nouvelle est tombée. Le jury vient de désigner Villeurbanne première Capitale française de la culture.

Sélectionnée par le ministère de la Culture, parmi les finalistes à ce titre, la Ville de Sète n’a pas été choisie. Comme dirait le bon maître : « La contrainte suscite l’imagination ».

Pour la Mairie de l’Île singulière, « cette candidature, que toutes et tous avons vécu comme une formidable aventure collective, a permis de fédérer tous les acteurs de notre territoire autour d’une vision de la culture pour les 10 prochaines années. Parmi tous les projets imaginés (infrastructures, évènements, partenariats etc…), de nombreuses initiatives verront le jour et seront pérennisées (comme l’Auberge(s), lieu de résidence pluridisciplinaire, ou l’association des mécènes qui profitera de la dynamique positive initiée avec les partenaires privés du territoire). En effet, ce travail collectif ne prend pas fin avec l’annonce du lauréat, mais constitue au contraire une première étape fondamentale dans l’accompagnement à la mutation de notre territoire par la culture. »

Un prochain rendez-vous est déjà fixé pour la candidature de Sète 2022 à la mi-avril, pour une journée de réflexion « qui permettra de tirer les leçons de cette belle candidature et de s’engager collectivement autour du projet porté par les acteurs culturels du territoire et notre ville, projet retravaillé et affiné », complète la mairie.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram