Une personne triste
(CR Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le confinement et la crise sanitaire ont eu de nombreux impacts sur le plan psychologique. Dépression, troubles du sommeil, anxiété et sentiment d’étouffement : toutes ces conséquences sont le fruit d’un contexte inquiétant qui malheureusement, perdure. 

VOIR AUSSI : Montpellier : Réouverture des marchés non alimentaires et des médiathèques, dès le 28 novembre

Santé Publique France souligne que la santé mentale des Français s’est dégradée cet automne avec une augmentation conséquente d’états dépressifs pour l’ensemble de la population. Les personnes les plus touchées sont celles aux situations financières difficiles, notamment chez les plus jeunes (18-34 ans).

Par ailleurs, la hausse des symptômes dépressifs a été observée pour tous les profils sociodémographiques, traduisant une dégradation de l’état de la santé mentale à l’échelle nationale.

Pourquoi le contexte rend-il les personnes anxieuses ou dépressives ?

L’arrivée des jours plus froids, le manque de soleil, et qui plus est le confinement ont rendu l’ambiance morose. L’accumulation de tous ces facteurs ont amené à des comportements léthargiques, fatigués et démotivés.

Les règles sanitaires imposées et redondantes, tout comme le confinement donnent également le sentiment de ne plus être libre et procure un état de stress. Un sondage a été réalisé sur quelques personnes afin de mettre en exergue leur ressenti.

« Même s’il y a les visios, le manque de lien social et physique démoralise » souligne une étudiante de l’Université Paul Valéry. « On n’a plus de vie sociale ». Le télétravail et le distanciel ne semblent effectivement pas optimaux pour faire durer la motivation. Un jeune homme a affirmé avoir paniqué après l’annonce du second confinement. « J’ai eu de l’eczéma. Je me suis dit que je n’allais pas trouver de boulot, que je perdai du temps. J’ai eu peur de me retrouver tout seul.« 

L’ensemble des réponses obtenues met majoritairement l’accent sur le sentiment d’être perdu, démoralisé, et affecté par le manque de contacts avec autrui. Conclusion ? L’isolement social semble accentuer le mal-être moral.

Certains citoyens témoignent même une vision plus alarmiste et découragée : « ça ne m’a pas choqué en fait, vu que c’était l’un des scénarios possibles de l’effondrement de la société. Je vis à la campagne et tant mieux, ça m’a moins affecté« .

L’Agence Régionale Santé Occitanie met en place des dispositifs de soutien psychologique pour accompagner les personnes dans le désarroi. Ces dispositifs sont au service des soignants et du grand public. 

l’ARS Occitanie a mis en place ces dispositifs depuis mars. L’objectif est d’aider les personnes impactées moralement par le contexte, à faire face à ces difficultés.

Ces dispositifs sont animés par des professionnels volontaires (psychologues, psychiatres, infirmières) et apportent des réponses spécifiques aux personnes en situation de détresse psychologique.

Pour la région Occitanie, il suffit de composer le numéro 05 34 39 33 47 (tous les jours de 9h à 18h – Appel gratuit) en cas de stress liés au Covid, à l’isolement et aux situations psychotraumatiques individuelles.

D’autres plateformes de soutien sont à disposition des professionnels de santé, pour ce faire, il est nécessaire de consulter la liste sur le site de l’ARS Occitanie.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Nîmes Métropole : Conseil communautaire du 20 septembre, « une réorganisation pour amorcer les dossiers de la rentrée »

Le Conseil communautaire de « rentrée » de Nîmes Métropole se tenait ce lundi 20 septembre 2021. Que faut-il en retenir ? 55 affaires étaient à l’ordre du jour, de ce conseil...

[VIDEO] Montpellier : Suivez en direct le Conseil Municipal du 21 septembre

La séance plénière du Conseil municipal de Montpellier a lieu ce mardi 21 septembre 2021, à partir de 9h. 60 affaires sont à l’ordre du jour de ce premier Conseil...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES