Valentin PORTE of France during the Olympic Qualification Tournament match between France and Croatia at Palais des Sports Pierre-de-Coubertin on March 12, 2021 in Montpellier, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Palais des sports Pierre-de-Coubertin - Montpellier (France)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

La magie du sport, c’est que parfois rien ne se passe comme prévu. Et parfois, si.

Annoncée comme une délicate entrée en matière pour l’équipe de France de handball pour ce premier soir du Tournoi de Qualification Olympique, le match contre la Croatie a longtemps été compliqué voir pénible pour des bleus dominés une bonne partie du match.

« Three points leads Croatia !« , s’exclame le speaker de la Sud de France Arena peu après 21h20. Effectivement, l’annonce est sans ambiguïté. Les Croates mènent au score, et c’est tout sauf une surprise. Avec leur jeu fait de passes aussi précises que rapides, les coéquipiers du redoutable Ivan Cupic ont malmené les tricolores dans l’immense salle de la Sud de France Arena à Montpellier, inhabituellement silencieuse pour cause de huis clos sanitaire.

Tel un serpent qui étouffe progressivement sa proie, les Croates ont laissé venir les tricolores dans leur camp autant de fois que ces derniers le souhaitaient. Mais les Croates, eux, ont su progressivement se montrer plus précis dans leurs séquences offensives. Et, sans trop forcer, ils ont pris les devants au tableau d’affichage. (7/9, 21e minute.) Sûrs de leurs forces, dès lors, ils ont peu à peu appuyé sur l’accélérateur. Ils ont compté jusqu’à 4 buts d’avance au score (11/15, 29e.) Le dernier but tricolore marqué sur le gong avant le retour aux vestiaires redonnait de l’espoir à des bleus, un peu dépassés, en première période.

Les Croates repartent de plus belle

Conscients de leur avantage au score, les visiteurs le conservaient en début de seconde période (15/19, 39e) et empêchaient ainsi grâce à une solide défense aux bleus de recoller au score. Mais, les coéquipiers d’un Valentin Porte, incontournable en deuxième mi-temps, réussissaient à faire déjouer leurs adversaires.

Malgré une bonne entrée en jeu à la mi-temps des Montpelliérains Hugo Descat et Valentin Porte, les Français restaient continuellement à bonne distance des Croates. (17/20, 40e puis 21/23 46e.).

C’est justement l’ailier gauche héraultais qui loupait probablement le premier tournant du match. Suite à une grossière faute des Croates en défense, les Français bénéficiaient d’un tir au but. Hugo Descat s’avançait d’un pas décidé pour réussir ce jet à 7 mètres. En manque de réussite, le joueur loupait son tir et permettait à ses adversaires du soir de conserver 2 buts d’avance. Heureusement, moins d’une minute plus tard, c’est le même Descat qui marquait sur une contre-attaque éclair des tricolores. (22/23e 49e.).

L’honneur des bleus était sauf, l’espoir d’une victoire bleue revenait dans les rangs tricolores. Mais les croates n’affichaient aucun signe d’inquiétude dans le money time. Pourtant sur une frappe du puissant Timothey N’Guessan, les tricolores parvenaient à revenir à égalité à dix petites minutes de la fin du match.

Une fin de match complètement folle !

Plus expérimentés, plus solides dans le money-time, les bleus prenaient enfin les devants au tableau d’affichage. Déjà capitaine en club, Valentin Porte donnait de plus en plus de la voix pour appeler ses coéquipiers à rester appliqués et concentrés. L’enjeu était de taille. Démarrer un tournoi de qualification olympique à domicile par une défaite aurait fait très mauvais effet.

À trois grosses minutes de la fin, le puissant demi-centre Kentin Mahé réussissait lui, son jet à 7 mètres et permettait aux tricolores de prendre leurs distances face à des Croates qui commençaient à souffrir physiquement. (28/25, 58e).

À une minute de la fin, c’est un autre habitué de l’Arena puisque joueur du Montpellier Handball, Melvyn Richardson qui donnait le coup de grâce en marquant deux buts d’affilée. En menant 30/26 à 40 secondes de la fin du match, les bleus pouvaient pousser un très gros « ouf » de soulagement. La victoire ne pouvait plus leur échapper. Sans se montrer réellement convaincants dans le jeu. Une seule chose est sûre : la route pour les Jeux Olympiques de Tokyo est encore longue !

Réactions d’après match

Guillaume Gille (Sélectionneur de l’Équipe de France) : « C’était un très gros match, avec un adversaire de très grande qualité, qui nous a poussés dans nos derniers retranchements. On a été dans certaines phases bousculés, dominés, il a fallu retrouver beaucoup d’énergie, de qualité pour qu’on puisse renverser ce rapport défavorable pour finir plus fort, avec plus d’efficacité, plus d’arrêts, de qualité défensive aussi. Donc je suis très fier de la prestation des garçons, de l’état d’esprit. Dans le jeu, les rotations nous ont aussi apporté beaucoup de belles choses. J’espère qu’on sera capables de capitaliser sur cette expérience et de continuer notre chemin en grandissant et en trouvant plus de stabilité. »

Michaël Guigou (Capitaine de l’Équipe de France) : « On a été plus forts grâce à nos rotations. On a vu que des joueurs comme Luka Cindric et certains de ses coéquipiers avaient besoin de beaucoup d’énergie pour faire la différence. On a su ne pas s’affoler et être patients pour renverser ce match. Depuis quelques semaines, avec ce collectif, on essaie de grandir ensemble. Pour progresser, il faut vivre des moments compliqués, où la pression est forte. Pendant le Mondial, il y a eu des moments forts, des moments durs. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Patient Covid en réanimation ©JPV

COVID19 : Déclenchement du plan blanc, dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la dégradation très rapide des indicateurs épidémiques, sans précédent depuis le début de la pandémie, l’Agence régionale de santé a demandé aux établissements de santé publics et privés...

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES