© Nîmes Olympique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Reporté en janvier dernier, pour cause de nombreux cas Covid-19 parmi les joueurs du Fc Lorient, c’est dans un stade des Costières vide, pour les mêmes raisons que les crocos nîmois accueillaient les Bretons. Pour les deux clubs, dans les bas-fonds du classement, la victoire était impérative.

Dès leur entrée sur la pelouse, les joueurs gardois entraînés par Pascal Plancke sont prévenus. Une banderole est déployée dans une des tribunes latérales du stade. Le message est clair : « Le peuple nîmois est avec toi ». Pourtant, en première mi-temps, les Gardois n’ont eu que peu d’occasions pour mettre en danger le but breton gardé par Mathieu Dreyer. Excepté les frappes cadrées de Duljevic (13e et 24e.), le reste du temps, le ballon est resté la propriété des merlus.

Dominateurs. Mais bien emmenés par une doublette remuante constituée par Le Goff et Laporte, cette domination n’est restée que territoriale, et a été globalement stérile ; la faute à un duo offensif morbihannais composé de Terem Moffi et Yoane Wissa. Armand Laurienté (14e) et surtout Julien Laporte, dont la puissante frappe de 30 mètres est venue se fracasser sur la barre transversale d’un but nîmois gardé par un Baptiste Reynet, resté totalement figé devant son but sur l’action, sont les deux détonateurs qui auraient pu permettre aux Bretons de finir le premier acte en menant au tableau d’affichage.

En manque de réussite, les deux équipes rentraient sur un 0-0 peu flatteur à la mi-temps. Bien loin du début de match engagé et engageant que les vingt deux acteurs ont offert sur la pelouse des Costières.

Dès les premières minutes du deuxième acte, les Morbihanais posaient le pied sur le cuir. Plus affûtés physiquement, les visiteurs du soir en terre gardoise ont multiplié les occasions pour ouvrir le score notamment cette tentative de la tête par Terem Moffi qui vient s’écraser sur le poteau du but adverse (58e). Durant les minutes qui suivent, les Bretons ont multiplié les temps de jeu en leur faveur. Sans concrétiser.

Une fin de match très cruelle pour les Lorientais

Physiquement émoussés, les 11 joueurs gardois se démenaient pour ne pas encaisser le but qui aurait donné un avantage quasiment décisif aux coéquipiers d’un remuant Vincent Le Goff. Mais, sur un corner gardois, le sort du match a tourné. Le puissant défenseur lorientais Andreaw Gravillon déviait le ballon du bras. Après vérification de l’arbitre auprès de la VAR, ce dernier accordait généreusement un pénalty à la 88e minute en faveur des Nîmois.

Appliqué et concentré comme rarement, Renaud Ripart, capitaine gardois, prenait à contre-pied le gardien breton sur un penalty qui offrait la victoire aux crocodiles. En battant ce concurrent direct dans la course au maintien, Nîmes s’offre une bouffée d’air et sort de la zone de relégation. Pour Lorient, la fin de saison s’annonce beaucoup plus compliquée que prévu. Mais ça, c’est une autre histoire.

Réactions d’après match

Christophe Pélissier (Entraîneur, Lorient). « C’est très cruel ce score pour nous, ce soir. Les joueurs ont beaucoup donné. On est tous très frustrés. C’est très dur. Il faudra aller chercher les points ailleurs. Il reste 12 matchs et ça commence dès dimanche contre Saint-Étienne à domicile. Il faudra qu’on soit aussi beaucoup plus déterminés et précis dans les 30 derniers mètres. C’est dur à vivre ce soir pour moi comme pour tous les joueurs. (Sur l’utilisation de la Var.). Il y a l’action, la lettre et l’esprit. Je trouve que bien souvent, les arbitres en manquent, d’esprit. (À propos de Grbic.). Il rentre bien dans le match. On est sur une rotation, car on enchaîne des matchs tous les 3 jours. Là, on le fait rentrer pour une bonne trentaine de minutes et dès la première frappe, sur le coup franc, il donne quasiment une des actions du match. Il a été sérieux. (À propos de Vincent Le Goff – NDLR). Il est appliqué, sérieux. Il n’est pas encore à 100%. Il fait très attention à ce qu’il fait et à son positionnement. Il fait un match cohérent.

Pascal Plancque (Entraîneur. Nîmes). : « C’est une victoire, une belle victoire, peut être pas méritée, mais espérée, ça oui ! On a vu un match plutôt équilibré, serré. Les deux équipes ont un peu cadenassé le jeu. Ce n’est pas un hold up ce soir. J’ai un groupe qui donne tout, qui est formidable de courage. Cela s’est un peu vu en deuxième mi-temps où on a un peu fléchi physiquement. C’est pour cela que Lorient a pris l’ascendant physiquement et un peu dans le jeu. On souffre, on lutte pour le maintien, mais on a tous un très bon état d’esprit cette saison, dans ce groupe-là. Dimanche, on reçoit Nantes pour un autre match tout aussi important. Un joueur comme Ferhat sera de retour vu qu’il aura purgé son match de suspension. On doit faire le point avec le staff médical et avec eux, mais des joueurs comme Alakouch et Cubas pourraient être disponibles aussi.

Baptiste Reynet (Gardien. Nîmes) : « Ce soir, c’est clairement la victoire d’un groupe. On s’accroche. On vit une saison compliquée. Mais ce soir on tombe sur une belle équipe de Lorient. Ils auraient mérité de gagner, mais ce soir, le foot tourne en notre faveur. (À propos du match joué dans son ensemble.) On en discutait à la fin du match avec Thomas Monconduit (joueur du Fc Lorient, titulaire ce soir.) Et on se disait que vraiment, ce n’était pas un grand match. On a de la chance. C’est en notre faveur. On gagne ce soir. Mais, il faut rester calme. Il ne faut surtout pas s’enflammer. Il ne faut pas s’arrêter là, surtout pas. Ce soir, on fait preuve d’une très grosse solidarité défensive. Le Fc Lorient a vraiment une belle équipe. Ils n’ont pas démérité. C’est bien pour nous de les avoir battus. Nos supporters, ce soir, doivent être très fiers de nous. Nous, en tout cas, on a tout donné sur le terrain.« 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Port-la-Nouvelle Antoine Maurice, Éric Piolle, Justine Torrecilla, Albert Cormary (©CDS)

[VIDEO] Aude : « Un projet comme celui de Port-la-Nouvelle est d’un autre temps ! » selon Antoine Maurice

Tout avait été bien calibré, prévu, sauf la météo franchement automnale, dommage pour une mi-avril. Pour le reste, Antoine Maurice, candidat des écologistes et des régionalistes aux élections Régionales de...

Montpellier, Antoine Maurice et Éric Piolle - avril 2021 (©JPV)

[VIDEO] Occitanie Régionales 2021, Antoine Maurice : « l’écologie, c’est la matrice de l’ensemble des politiques publiques »

Samedi 10 avril, Antoine Maurice et Éric Piolle étaient à Montpellier pour travailler entre autres, sur la thématique des quartiers populaires. Le candidat pour les Régionales 2021 en Occitanie, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES