Illustration école (© AM)

Les abords des établissements scolaires sont parfois des zones à risques pour les élèves.

« L’une de nos priorités se place au niveau des écoles », explique Stéphane Alibert, adjoint en charge de la Sécurité. La ville essaie donc de travailler en ce sens.

Un premier dispositif est actuellement à l’essai devant l’école Victor Hugo : il s’agit d’une zone tampon de sécurité. Positionné entre 2 et 5 mètres en amont du passage piétons devant l’école, cet espace est matérialisé par une « ligne d’effet », un marquage au sol représentant des traits discontinus.

L’objectif est simple, que les véhicules s’arrêtent devant la ligne pour laisser traverser les piétons. Cette ligne laisserait un espace de quelques mètres entre les véhicules et les parents/élèves.  Des panneaux de signalisation ont également été installés pour renforcer la sécurité.

La zone tampon de sécurité a été testée quelques années à Strasbourg et a montré une nette amélioration du comportement des conducteurs

VOIR AUSSI : Des distributeurs de protections périodiques, dès la rentrée prochaine

Selon les pointages effectués par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), les véhicules s’arrêtent plus aisément sans mordre sur le passage piéton.

La Ville ambitionne aussi d’installer des caméras de vidéoprotection aux abords des écoles. Elles contribueraient à lutter contre les incivilités et permettraient ainsi de régler rapidement des problématiques : comportements dangereux, stationnements gênants, regroupements sur la chaussée, etc.

Partager l'article :