SDIS 34 point presse février 2021 ©CDS
SDIS 34 point presse février 2021 (©CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’annonce a été faite mercredi matin, lors d’un point presse très complet au Centre de Secours et d’Intervention (SDIS) de Vailhauquès, par Éric Florès, Contrôleur Général et Chef de Corps du SDIS de l’Hérault. Montpellier aura bientôt 4 casernes de pompiers !

« Là où dans d’autres départements, ils ferment des casernes, nous, dans l’Hérault, on en ouvre et je profite de la presse, présente en nombre ce matin, pour le répéter : dans l’Hérault, on ouvre beaucoup de casernes et on respecte le plan quinquennal qui est le nôtre »,  complète Kléber Mesquida, Président du Département de l’Hérault, présent, lui, ce matin aux côtés de l’état-major des pompiers héraultais.

Les deux centres devraient voir le jour d’ici à 2025. « Le premier sera implanté à proximité de la future cantine municipale pour les écoles, donc dans le quartier Restanque-Près d’Arènes, dans Montpellier. Les discussions sont en cours et plutôt bien avancées. Le terrain appartient pour le moment à la municipalité. Les appels d’offres seront bientôt lancés donc d’ici 2 ans environ, cela devrait être bon« , détaille le patron des pompiers, Éric Florès. L’avenir de l’autre centre semble acté, mais sa géolocalisation semble plus compliquée. « Le quatrième devrait voir le jour sur le territoire de Clapiers. On y travaille », affirme, pour sa part Kléber Mesquida qui ajoute que « le coût de la construction d’un tel site varie entre 7 et 8 millions d’euros. »

L’idée de construire un 3e gros site pour les pompiers totalement abandonnée !

« Il y a eu des discussions, des échanges sur tout ça. Cela a duré un peu. Mais, au final, il a semblé plus cohérent, plus efficace à toutes les parties de prévoir la construction de deux nouveaux sites distincts plutôt qu’un très imposant. La raison en est simple : on doit être le plus flexible, réactif possible et parfois les conditions de circulation dans Montpellier et la Métropole ne sont vraiment pas simples donc en disposant de plus de sites, on peut mieux gérer nos hommes et être efficaces pour ne louper absolument aucune intervention », argumente Éric Florès.

Soucieux de montrer le dynamisme et la réactivité de la collectivité qu’il préside pour encore quelques mois, Kléber Mesquida a précisé sa pensée. « On fait face à une population qui s’accroît sur Montpellier donc on a adapté notre plan en ce sens. Mais on construit aussi des casernes sur Bessan, sur Nissan. On va dès les prochains mois repenser et agrandir celle de Ganges« .

[VIDEO] Interview de Kléber Mesquida, président du Conseil Départemental de l’Hérault :

Moins d’interventions en 2020 !

Confinement et couvre-feu obligent, le nombre d’interventions en 2020 a été légèrement plus faible que lors des années précédentes. (66717 interventions en 2020, dont 2500 concernant la Covid.). Qui dit moins d’interventions dit moins de frais de fonctionnement et des économies de personnel, logiquement. Une hypothèse financière que balaie d’un revers de main le Chef de Corps Florès. « Quoi qu’on puisse en penser, ce n’est pas parce qu’on intervient moins, que l’on fait des économies. Bien au contraire. On ne peut pas économiser sur les hommes ni sur quoi que ce soit, vu que nous nous devons de garder constamment une capacité opérationnelle maximale. »

Soucieux à son tour de souligner le soutien dont il bénéficie auprès des élus locaux, le quinquagénaire, qui a quelques années d’expérience derrière lui, a tenu à conclure la rencontre avec les journalistes locaux en soulignant que « même si cela fait un peu hypocrite de le dire en sa présence, je tiens à remercier le Président Mesquida pour sa réactivité et sa faculté à vite comprendre les choses. Car, quand je dois commander de nouveaux véhicules, des milliers de masques, des produits de soins pour mes hommes, il est toujours là. Je sais que ce n’est peut-être pas important pour nos concitoyens dans leur ensemble, mais pour nous, pompiers qui œuvrons au quotidien, se savoir soutenus par un Président attentif et réactif, c’est très important. » Hypocrite ou pas, une seule chose est sûre : sous le haut commandement du Chef de Corps Florès, les habitants du territoire peuvent compter sur plusieurs milliers de soldats du feu, professionnels ou volontaires, toujours disponibles.

[VIDEO] Interview Éric Florès, Chef de Corps du SDIS de l’Hérault :

Les pompiers de l’Hérault en chiffres :

836 Sapeurs Pompiers Professionnels (SPP)
4063 Sapeurs Pompiers Volontaires (SPV)
• Budget 2021 : 130 millions d’euros dont 100 millions en fonctionnement.
1 intervention toutes les 8 minutes environ
2500 prises en charge de personnes physiques touchées par la Covid en 2020
190 interventions/jour en moyenne
6051 interventions en 2020 pour incendies urbains.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Les signes d’amélioration continuent à se confirmer en Occitanie

Au total à ce jour, plus de 1,9 million de personnes ont déjà bénéficié d’une première injection dans notre région, soit 41,5% des plus de 18 ans, 50% des 50-64...

Hérault : Les prometteuses entreprises lunelloises récompensées

Après une année 2020 plus que compliquée, la vie économique reprend sur le territoire de Lunel. À la veille d’une nouvelle étape du déconfinement avec la réouverture des bars, cinémas,...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES