Intervention commune police municipal et gendarmerie à Lunel (© Ville de Lunel)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

De nombreuses villes comme Nice, Marseille, Bordeaux ou encore Ajaccio ont décidé d’équiper leurs agents de police de caméras piétons individuelles. C’est au tour de la Police Municipale de Lunel de s’y mettre.

Après une phase d’expérimentation, une loi votée en juillet 2018 a décidé de pérenniser ce dispositif.

Les communes peuvent ainsi solliciter l’autorisation officielle de recourir aux caméras mobiles. Les retours d’expérience et le bilan positif de l’utilisation de ce dispositif ont convaincu la municipalité de Lunel de passer à l’action.

La Ville a décidé d’acheter huit caméras piétons individuelles afin d’équiper au quotidien les équipes pendant leurs missions.

Les images filmées en intervention seront des éléments de preuve lors de procédures judiciaires. Elles constatent l’infraction et permettent la poursuite de leurs auteurs.

«Notre première motivation est de renforcer la sécurité des agents et de consolider le lien de proximité avec la population. Les caméras piétons sont un outil d’apaisement qui profite aux citoyens et aux policiers. » Stéphane Alibert, adjoint à la Sécurité et à la Prévention

L’utilisation des caméras mobiles est encadrée par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Les caméras sont portées de façon apparente par les policiers. Ces derniers sont tenus d’informer préalablement les usagers du déclenchement de l’enregistrement. De plus, un signal lumineux indique également le déclenchement de l’enregistrement.

Enfin, quand il y a enregistrement les images filmées sont stockées au sein d’un système sécurisé : les agents n’ont pas d’accès direct aux images et ne peuvent en aucun cas les modifier. Ces enregistrements sont stockés 6 mois avant d’être effacés, sauf en cas de procédure judiciaire.

VOIR AUSSI : Lunel : Des améliorations sur le réseau de vidéoprotection

Pour l’adjoint à la Sécurité et à la Prévention. « Avec l’extension de la vidéoprotection, l’arrivée des caméras piétons ou encore le projet de centre de supervision urbain, l’objectif de l’équipe municipale, c’est de gagner en efficacité dans les prochains mois ! »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Jean-Marc Oluski, Président du Medef Montpellier, Matthieu Ourliac, Président du Medef Béziers, André Deljarry Président de la CCI Hérault et Grégory Blanvillain, Président de la CPME Hérault (©JPV)

CCI Hérault : André Deljarry candidat à sa succession pour « lancer ici et maintenant un cycle de développement économique pérenne »

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont des établissements publics de l’État gérés par des chefs d’entreprise élus. En cette fin d’année 2021, et pour cinq ans, les dirigeants...

[VIDEO] Frontignan : Nouvelle saison culturelle, « la culture pour tous et par tous, accessible à tous »

[VIDEO] Mardi soir, la municipalité présentait au Musée municipal de la Ville, la nouvelle saison culturelle et de la programmation trimestrielle à venir. Entouré de Caroline Maunoir, chef du service...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES