Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Disputé sans public, pour cause de Covid, ce choc entre le Montpellier Handball et le Chambéry Savoie Mont-Blanc n’avait de choc que le nom. Sur le terrain, le match n’est allé que dans un seul sens : celui des Héraultais !

80 petites secondes de jeu, et déjà les coéquipiers de l’intenable Benjamin Bataille menaient déjà 4à0 au tableau d’affichage. Debout, devant son banc, le coach savoyard Érick Mathé était sonné par le non-début de match de ses hommes. Il n’avait encore rien vu. Très vite, le score allait s’alourdir en défaveur des Chambériens et afficher un cinglant 7à1 pour les Montpelliérains.

La machine infernale du Montpellier Handball était en route et, au cours de la première période, rien n’a semblé les arrêter, en tout cas pas la faible équipe de Chambéry. L’écart obtenu dans les premières minutes du match a été conservé jusqu’à la pause.

Le retour au tableau d’affichage des visiteurs du soir à 3 buts d’écart (10à7, 16e minute) n’était qu’un leurre. Les Héraultais ne laissaient aucun espoir à des Savoyards apathiques.

À la pause, les montagnards rentraient penauds dans leur vestiaire, tête basse. Les Héraultais avaient remis un monde d’écart entre les deux équipes. À la pause, le score 20 à 13 confirmait la différence de niveau de jeu affiché par chacune des équipes.

La deuxième période n’était que la copie de la première.

Les Savoyards ne se montraient jamais réellement dangereux. Les Héraultais, solides à tous les niveaux, conservaient sans une once de difficulté leur large écart. Pire, dès le début de ce second acte, les montagnards se retrouvaient à douze longueurs des locaux. Dépassés dans tous les secteurs du jeu, aucun parmi la douzaine de joueurs savoyards utilisés par le coach Érick Mathé ne montrait une once de volonté de révolte.

Les Héraultais pouvaient ainsi sereinement dérouler leurs schémas tactiques offensifs et mettaient leur ancien coéquipier, le portier néo savoyard Nikola Portner au supplice. Et c’est peu de le dire.

Dans une fin de match sans saveur ni suspense, Montpellier étrillait finalement la « Team Chambé » sur le score sans appel de 42 à 27. Montpellier, après cette démonstration, se retrouve à la 2e place du classement. Chambéry stagne à la 11e place et vu le niveau de jeu savoyard affiché ce soir, c’est quasiment inespéré !

Réactions d’après match

Queido Traoré (Ailier gauche, Chambéry.) : « C’est une déroute. On n’est pas rentrés du tout dans ce match, vraiment pas. On n’a pas mis les ingrédients qu’il aurait fallu mettre. On a failli baisser les bras. Ils ont fait leur match. Nous, on doit vite oublier tout ça, ce match de ce soir. Et dès dimanche, on doit sérieusement se remettre au travail en vue des matchs de la semaine prochaine. »

Patrice Canayer (Manager général, Montpellier) : « On joue chaque match pour le gagner. Tous les trois jours, on passe des tests. Celui de ce soir s’est bien passé. Au vu de la période sanitaire, on est déjà bien contents quand on peut jouer et que l’adversaire est là aussi, au rendez-vous. Ce n’est jamais simple de gagner à domicile. On avait une succession de matchs à domicile et on les a gagnés. C’est une bonne chose, car vraiment, ce n’est jamais simple. Dès dimanche, les joueurs seront à l’entraînement, sérieusement. Il faut déjà se concentrer pour le cycle qui arrive avec les deux matchs à l’extérieur. Maintenant, nous, on avance comme ça, sereinement, semaine après semaine. Chaque match est important.« 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Rassemblement contre le LIEN, pour René Revol, « il faut une rupture pour mettre en application nos idées et nos valeurs »

[VIDEO] Le Maire de Grabels et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole organisait ce samedi, un rassemblement devant la Mairie pour « défendre notre patrimoine naturel commun ». VOIR AUSSI : Hérault, le...

Septembre 2021 Sophie Béjean, Amélie de Montchalin, Michaël Delafosse, Philippe Augé (©JPV)

[VIDEO] Talents du service public : « Vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des Français »

Vendredi 17 septembre, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin lançait aux étudiants, « vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES