© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le vélo remplacera-t-il la voiture ? Avec l’opération « Coup de Pouce Vélo » lancée par le ministère de la Transition écologique après le premier déconfinement, l’utilisation des deux-roues semble peu à peu s’intégrer dans les mœurs des citoyens. 

VOIR AUSSI : Appel aux dons : « Devenons des Pères Noël verts ! »

« Le vélo c’est le moyen de transport le plus rapide en ville, le plus efficace, le moins cher. Il est bon pour la santé et a des vertus économiques et sanitaires », souligne Nicolas Le Moigne, membre de l’association Vélocité à Montpellier.

Mais pourra-t-il remplacer totalement la voiture, plus rapide et plus confortable ? Encore une fois, Nicolas Le Moigne semble convaincu : « À Vélocité, on est persuadé qu’il pourra être un transport de masse, même s’il est encore sous-exploité en milieu rural.« 

La folie des deux-roues non motorisés en temps de crise sanitaire 

Le vélo pour est souvent associé à ses vertus de mobilité. En période de crise sanitaire et avec cette nécessité de distanciation physique, les deux-roues seraient désormais à favoriser.

« A Montpellier, dans les réseaux de tramway, la distanciation est absente. C’est une ville assez congestionnée. S’il y a plus de voitures, il y aura forcément plus de bouchons, donc plus de pollution » poursuit Nicolas.

« Le vélo amène à une pollution moindre. Il permet à la population de se déplacer en période de crise sanitaire, tout en gardant la distanciation physique et en gardant un minimum d’activité pendant la période de confinement. « 

« Coup de Pouce Vélo », un projet ambitieux et écologique qui semble porter ses fruits grâce à une aide de 50 euros pour toute réparation. 

« Je suis passée, hier, devant un magasin de vélos et il était complet. Les magasins sont submergés. Les gens se sont dit qu’ils devaient se déplacer plus en vélo, donc, en parallèle ils les ont fait réparer! » témoigne Nicolas. « Coup de Pouce Vélo » finance deux types d’actions à l’égard des particuliers souhaitant se remettre selle :

  •  Des réparations de vélos avec une aide de l’État hors taxes de 50 euros pour tout particulier
  • Des séances de 1h30 à 2h pour aider les particuliers à l’usage sécurisé du vélo

Cette opération s’intègre au dispositif du programme Alvéole en partenariat avec la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) et ROZO (société de conseil en performance énergétique).

1 million de vélos, 1 million et un peu moins de pollution ? Barbara Pompili souhaite continuer l’opération jusqu’en mars 2021.

L’objectif était initialement fixé à 300 000 réparations, mais il a rapidement été dépassé cet été. Plus d’1 million de vélos de nouveau en état, pourront désormais circuler et ainsi favoriser les déplacements verts.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Selon l’étude d’Opinionway, 97% des bénéficiaires affirment être satisfaits de « Coup de Pouce Vélo »

L’étude a été menée sur un échantillon de 10 000 bénéficiaires de l’opération. Grâce à la prime de 50 euros, l’objectif était avant tout d’inciter les citoyens à utiliser plus fréquemment leur vélo.

52% des bénéficiaires feraient plus de vélo grâce à ce dispositif. Ce phénomène touche, par ailleurs, les publics les plus éloignés du vélo. 94% des bénéficiaires sont également favorable à la poursuite du dispositif en 2021.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Hind Emad, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Déléguée au Développement économique ; Gregory Blanvillain, Président de la Commission Réseaux de la CCI Hérault ; André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie (©JPV)

[VIDEO] Rentrée des Réseaux pour Grégory Blanvillain, une volonté : « faire progresser ce territoire »

La Rentrée des Réseaux c’est plus de 40 réseaux économiques présents à Montpellier au Domaine d’O, ce jeudi 23 septembre. C’est la mise en place d’une dynamique avec un « Village...

Sète. Vue depuis le port de plaisance (©LMI)

Festival du livre de Sète : Demandez le programme !

Locaux, émergents ou renommés les auteurs sont chez eux à Sète avec le Festival du livre : Les Automn’Halles. Jusqu’au 26 septembre à la Médiathèque François-Mitterrand et dans les lieux...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES