Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[TRIBUNE] de Stéphane Herb. Depuis plus de deux ans maintenant, avec le collectif Citoyens pour le Climat, nous demandons la mise en place de l’État d’Urgence Climatique et de toutes les mesures qui en découlent.

Le jour de gloire est arrivé !!!

Enfin, c’est ce que nous avions cru… en ce 18 juillet 2019, lorsque M. Saurel, alors Maire de Montpellier faisait trembler les murs de la Mairie en mettant au vote du Conseil Municipal, un vœu, le vœu tant attendu et déjà adopté par de nombreuses villes en France et dans le Monde : l’État d’Urgence Climatique. Vœu qui a été accueilli et voté à l’unanimité, y compris par l’opposition, notamment en la personne de Michael Delafosse devenu depuis Maire de Montpellier… s’en souvient-il ?

Nous avions gagné. La Ville de Montpellier allait connaître des jours de liesses, un renouveau écologique, solidaire et démocratique. Nos élus venaient de voter la mise en place de :

  • L’Assemblée Citoyenne pour le climat, la justice sociale et la démocratie,
  • Les ateliers éco-citoyens dans les écoles,
  • Le fond d’urgence climatique, le FUC !

… 10 ans plus tard ! Montpellier la Citoyenne est un modèle pour les villes du monde entier, sa cogestion avec et pour les Citoyens a été copiée et reprise par tous, le réchauffement climatique a pu être ralenti, la biodiversité a retrouvé sa place, notre belle terre continue de tourner ! J’aurais tant aimé pouvoir écrire cela, mais FUC.k !

Entre un ancien édile jouant de coups médiatiques pour reconquérir son trône, et le champion de la laïcité qui voulait devenir César à la place de César, notre affaire climatique subissait de nouvelles perturbations, et notre joie fut remplacée par la déception et le greenwashing orchestré par nos deux Augustes !

Les élections municipales arrivant, nous avons relancé notre demande, dans un premier temps lors du deuxième tour des élections, puis après les élections lors du premier conseil de la Métropole, enfin par deux courriers du 03/08/2020 et du 07/09/2020 sans résultat ni même un papyrus en guise de réponse.

Forts de notre esprit de dialogue et de construction, trois « Questions romaines » à notre nouvel Auguste à l’occasion du prochain Conseil Municipal qui aura lieu le 30 novembre 2020 lui ont été adressées. Un courrier a également été envoyé à l’ensemble des Présidents de Groupe. Voici ces questions :

  • Quel est votre positionnement quant à la mise en place de l’Assemblée Citoyenne pour le Climat, la justice sociale et la Démocratie telle que définie dans le vœu du 18/07/2019.
  • Quand et comment pensez vous mettre en place les ateliers éco-citoyens dans les écoles durant les temps périscolaires,
  • Quand et comment comptez-vous utiliser le Fond d’Urgence Climatique (FUC) qui a été renouvelé lors du dernier vote du budget, soit 15 millions d’euros.

Aujourd’hui, la quasi-totalité des élus semble faire consensus derrière Césarion. Souhaitons qu’un ou une de nos tribuns ait l’audace de poser ces questions publiquement le 30 novembre 2020. Elles détermineront le futur mandat de notre Auguste. À savoir une gouvernance apaisée construite avec, et pour les Citoyens. Ou bien, un nouvel empire et son Césarion qui prive la plèbe de toute parole, proposition, débat et co-construction.

À ce jour, aucun élu interrogé n’a souhaité répondre à notre demande pourtant légitime et respectueuse du droit institutionnel de poser des questions citoyennes lors d’un Conseil Municipal par le biais d’un élu. 

Constat est fait que notre démocratie est balbutiante et les Citoyens otages des décideurs. L’histoire est en marche et les Citoyens l’accompagnent…

Tribune de Stéphane Herb – Référent CPLC Montpellier

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Rassemblement contre le LIEN, pour René Revol, « il faut une rupture pour mettre en application nos idées et nos valeurs »

[VIDEO] Le Maire de Grabels et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole organisait ce samedi, un rassemblement devant la Mairie pour « défendre notre patrimoine naturel commun ». VOIR AUSSI : Hérault, le...

Septembre 2021 Sophie Béjean, Amélie de Montchalin, Michaël Delafosse, Philippe Augé (©JPV)

[VIDEO] Talents du service public : « Vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des Français »

Vendredi 17 septembre, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin lançait aux étudiants, « vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES