Occitanie : une situation épidémique grave, avec un bilan humain qui frappe ceux qui sont les plus vulnérables. Tout le monde peut être malade. Certains y perdent la vie.

Les chiffres de l’INSEE confirment un constat de surmortalité cette année. En France et toutes causes confondues, le nombre moyen de décès par jour a été de 2 200 en avril 2020, contre environ 1 600 les 5 dernières années. Avec l’été ce chiffre est à nouveau en augmentation. Une augmentation récente qui est aussi observée en Occitanie, depuis ce mois de septembre.

Covid19, une situation plus grave qu’au printemps dernier

La situation en Occitanie est plus grave qu’au printemps dernier, le nombre de personnes hospitalisées est maintenant largement au-dessus du pic d’activité du printemps dernier. Actuellement, les indicateurs de mortalité sont également plus importants en Occitanie. La situation reste très préoccupante, selon l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Occitanie, une progression continue du nombre de cas graves

Le R0 ou le R effectif désigne le taux de reproduction d’un virus. Dans une population sans immunité, il s’agit du nombre moyen de nouveaux cas causés par une personne infectée. Les projections de l’Institut Pasteur confirment que rien n’est encore gagné face au virus, et que la prudence s’impose plus que jamais.

Aujourd’hui le R effectif est R=1,2 ce qui signifie que la Région va vers une progression continue du nombre de cas graves, durant le mois de novembre.

Covid19 projections institut pasteur en Occitanie
Covid19 projections institut pasteur en Occitanie ©ARS

Mobilisation de tous les soignants, hospitaliers publics et privés, libéraux et professionnels médico-sociaux renforcent leurs coopérations. Un engagement collectif face au virus pour faire face à un défi : prendre en charge les patients Covid, tout en continuant à répondre à tous les autres besoins de soins.

Côté EHPAD, 115.000 tests antigéniques sont en cours de déploiement en Occitanie. Ils complètent l’offre de tests avec des résultats très rapides.

Confinement : un défi collectif, Jean Castex parlera jeudi

Pour freiner la circulation du virus, tous les comportements comptent, et même dans la sphère de la vie privée. Le confinement juste et respecté est un défi collectif, dont la réussite et les résultats se jouent dans les prochains jours.

Le Premier ministre, Jean Castex, fera un point sur la situation sanitaire jeudi 12 novembre, à 18 heures. Selon des proches de l’exécutif, cette prise de parole serait d’ordre « pédagogique ».