Alain Griset ministre délégué en charge des Petites et Moyennes Entreprises a indiqué que les activités à domicile des coiffeurs étaient « encore plus dangereuses qu’en salon ou en institut » sur le plan sanitaire.

C’est donc non ! Pour les coiffeurs à domicile. Nouveaux errements au sein du gouvernement ? Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises a annoncé aujourd’hui que les coiffeurs et les esthéticiennes ne pourront pas « exercer à domicile » pendant le confinement.

Cependant vendredi, Camille Chaize porte-parole du ministère de l’Intérieur assurait que les services à domicile restaient « autorisés » mais invitait à les « reporter autant que possible ».

La décision a été prise en défaveur des coiffeurs et des esthéticiennes. L’argument : « la coiffure et l’esthétique à domicile » sont « plus dangereux qu’en salon ou en institut » a tenu à préciser Alain Griset.

Un homme à l’écoute

Mais il semblerait que le ministre délégué soit un homme à l’écoute, à en juger par son tweet du 29 octobre : « les commerçants et artisans peuvent compter sur ma mobilisation et mon écoute. »