[Communiqué de presse] Jérémie Malek : « La liberté d’expression, ce droit fondamental de notre République »

Jérémie Malek solidarité avec Samuel Paty
Jérémie Malek solidarité avec Samuel Paty © Jérémie Malek

[Communiqué de presse] Jérémie MALEK, Conseiller Départemental de l’Hérault / Montpellier V

Vendredi, un homme est mort pour un dessin

En ce jour d’Assemblée Républicaine au Département de l’Hérault, je choisis, à mon tour,  d’afficher publiquement, l’une des caricatures qui dérangent une minorité intégriste, ces  fanatiques qui ont fait de Samuel Paty, une cible à abattre.

Je choisis de m’inscrire dans les pas de Samuel Paty pour défendre les piliers de notre  République : la Liberté, la Fraternité, l’Égalité.

Ce professeur de collège est mort pour avoir enseigné la liberté d’expression aux enfants de  France.

Il est mort pour avoir voulu faire de ces enfants, des esprits critiques.

Ceux qui demain pourront continuer à construire la société sur la base de notre devise  républicaine : la Liberté, la Fraternité, l’Égalité.

La colère et l’émotion ne suffisent pas à la prise de conscience du danger qui naît de la radicalisation d’esprits égarés. C’est pourquoi je veux porter, dans notre assemblée, ma détermination à promouvoir la liberté de penser et de s’exprimer, à soutenir la laïcité de nos  institutions, à rappeler que les valeurs de notre République sont le socle d’une communauté  plurielle, quelles que soient les origines et les religions.

Nos hommages à Samuel Paty, martyr de l’intégrisme, doivent aujourd’hui s’accompagner de  notre engagement, sans conditions, pour défendre la laïcité qui anime notre pays, par tous les  moyens : de l’éducation de nos enfants à l’application stricte de la loi de 1905 et jusqu’à la  répression envers les ennemis de la République. N’ayons pas peur.

Pour porter, haut et fort, notre volonté de combattre l’obscurantisme, je propose à  l’Assemblée Départementale que le futur collège de Port Marianne à Montpellier, porte le  nom de Samuel Paty, pour que son histoire fasse partie, dès aujourd’hui, de l’histoire de  France.

Jérémie MALEK
Conseiller Départemental de l’Hérault / Montpellier V