Pour Mendès France « gouverner, c’est choisir, » pour Thiers « gouverner c’est prévoir, » pour Vélocité « gouverner, c’est tester. » Une course symbolique, mais ô combien politique ! Et politique, parce qu’il s’agit de tester ce qui existe, pour prévoir et choisir l’évolution du réseau de circulation le plus adapté au présent, comme à l’avenir. 

Première course organisée : “La Course de l’Ouest Montpelliérain”, d’autres devraient suivre avec des directions, des horaires, et des secteurs différents. Ce lundi, l’association Vélocité s’est donné les moyens de tester le réseau de circulation sur l’ouest de Montpellier, avec trois équipes : l’une à vélo, l’autre en voiture, et la troisième en transports en commun.

Parcours : rejoindre l’Hôtel de Métropole dans le quartier Antigone depuis le Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas. Départ, au coeur des embouteillages, à l’heure de l’embauche : 8h30, et une arrivée devant le Conseil de Métropole, ici un geste ou un symbole politique qui n’est pas dû au hasard. Comme les initiales de la course : COM un clin d’oeil au fameux Contournement Ouest de Montpellier qui fait et fera débat dans les mois qui viennent. Même si l’enquête publique sur ce projet s’est clôturée le 7 septembre dernier. Autre symbole donc : celui d’un choix de vie.

Le vélo grand vainqueur

Sans surprise le vélo a été le grand vainqueur de cette course ludique, dans le respect absolu du Code de la route. Laurent Raffier, l’un des organisateurs de la course et membre du CA de l’association Vélocité suivait en live chaque responsable d’équipe automobile, vélo, piéton, depuis son smartphone, en visioconférence. Une étude et une réflexion in situ, pour organiser et adapter les propositions de Vélocité Montpellier. À ses côtés, en écoutant les réactions et analyses des participants, on avait presque le sentiment d’assister à une commission d’enquête sur le terrain. En quelque sorte : des sénateurs en mouvement.

[VIDEO] Interview avec Laurent Raffier, l’un des organisateurs de la course et membre du CA de l’association Vélocité :

#JeSuisUnDesDeux

Occasion aussi de rappeler la dynamique #JeSuisUnDesDeux née d’un écart de langage politique. Et de poursuivre le débat pour promouvoir d’autres alternatives au COM. À commencer par le Réseau express Cyclable de l’Ouest Montpelliérain, le ReCOM que l’on peut voir comme un « reset » de paradigme.

« Relevons le défi d’un développement massif du vélo »

Parler Vert en politique ne signifie pas de facto, choisir des alternatives écologiques. « Relier l’A750 et l’A709, afin de fluidifier le trafic. Assurer une meilleure desserte de la zone urbaine de Montpellier. Valoriser les accès au réseau multimodal pour limiter le trafic routier vers le centre urbain », les mots de la Com’ du COM ne rassurent plus. Le « Green new deal » pour Vélocité, c’est ici et maintenant ! Leur message est clair : « La révolution des mobilités est en marche, relevons le défi d’un développement massif du vélo. »

Les résultats de la Course de l’Ouest Montpelliérain

Temps de trajet : vélo 25 min / voiture 47 min / piéton et transports en commun 50 min

[REPLAY] [VIDEO] Dimanche 10 novembre 2019, #TousàVélo : événement national