[Communiqué de presse] Élections sénatoriales : des élections sans le peuple.

Montpellier : Meeting européen de La France insoumise, vendredi 10 mai 2019

Le dimanche 27 septembre auront lieu les élections sénatoriales. 

Ainsi, dans notre département de plus d’un million d’habitants, 2400 « grands électeurs »  à peine sont appelés à élire nos quatre représentants au Sénat !

Or contrairement à ce que pensent beaucoup de nos concitoyens, seuls 5% de ces «  grands électeurs » sont des élus du peuple (députés, sénateurs, conseillers régionaux et  départementaux).

Les 95% restant sont des délégués du conseil municipal. 

En effet, dans les villes de plus de 30 000 habitants, les membres du conseil sont libres  de désigner les délégués supplémentaires : parents, amis, permanents de partis,  collaborateurs…

Étrange démocratie où les candidats désignent eux-mêmes leurs propres électeurs !

Pourtant, les sénateurs à leur tour éliront le président du Sénat, deuxième personnalité de  l’État après le président de le République.

Cette pratique favorise l’entre-soi du monde politique.  

Les modes de scrutin, le silence médiatique et politique autour de l’enjeu de ces élections  renforcent encore le sentiment de distance entre les citoyens et leurs « représentants ».

Il apparait urgent d’insuffler davantage de démocratie dans notre République.

Une raison de plus pour exiger la mise en place d’une Assemblée constituante et faire  naître une 6ème République !

La France insoumise Montpellier