Montpellier-web-commercants
Conseil syndical du SMBT, le 23 septembre 2020
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Yves Michel, maire de Marseillan et vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée, a été réélu à la tête du SMBT (Syndicat Mixte du Bassin de Thau), le mercredi 23 septembre 2020. François Commeinhes, le maire de Sète, a été élu vice-président. Les projets de cette nouvelle mandature doivent se focaliser sur la transition écologique et la résilience des territoires littoraux.

VOIR AUSSI : Covid-19 : La foire internationale est annulée à Montpellier

« Depuis sa création en 2005 à l’initiative de l’État et de François Commeinhes, le SMBT agit pour protéger la lagune de Thau, son territoire, ses activités de pêche et de cultures marines, sa ressource en eau et sa biodiversité. Fort des résultats obtenus, nous serons encore plus ambitieux pour ce prochain mandat. Et dans le travail engagé sur ce bassin versant qui nous réunit, les petites communes ont toute leur place »», annonce Yves Michel, réélu président du Syndicat mixte du bassin de Thau ce mercredi 23 septembre 2020.

Les efforts collectifs fournis en faveur de la protection de l’environnement ont porté leurs fruits sur le Bassin de Thau. Il a été retenu par le ministère de la transition écologique et solidaire pour bénéficier de l’un des 61 contrats de transition écologique (CTE), signés au plan national.

Le Bassin de Thau s’inscrit dans une démarche environnementale.

Pour favoriser l’adaptation des territoires littoraux au changement climatique, le SDBT tentera de s’appuyer sur ses partenaires scientifiques et les entreprises porteuses de solutions novatrices dans les domaines de l’eau, des risques littoraux ou des nouvelles pratiques agricoles.

« Je m’attacherai en tant que Président du SMBT à conduire une action publique qui nous engage dans la voie de la transition écologique et la résilience territoriale sans perdre de vue notre mission d’accompagnement aux activités prioritaires de la lagune, à savoir la pêche et la conchyliculture », annonce Yves Michel.

Zoom sur le Syndicat Mixte du Bassin de Thau 

  • 3 membres : SAM, Hérault Méditerranée et Montpellier Méditerranée Métropole
  • 25 communes : Agde, Aumes, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Castelnau-de-Guers, Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues, Florensac, Frontignan, Gigean, Loupian, Marseillan, Mèze, Mireval, Montagnac, Montbazin, Pinet, Pomerols, Poussan, Saint-Pons-de-Mauchiens, Sète, Vic-la-Gardiole, Villeveyrac.
  • Le comité syndical compte 46 délégués titulaires et 13 suppléants.

Ses missions : aménager un territoire solidaire et durable, économiser et gérer les ressources en eau, veiller sur la qualité des eaux et milieux naturels, favoriser l’économie du littoral, coordonner et évaluer l’action publique, rendre le territoire moins vulnérable face aux risques, sensibiliser au respect des ressources et de l’environnement, prendre soin des cours d’eau.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Collège Rimbaud 9 décembre 2020 (©CDS)

Montpellier. Laïcité, Audrey Marc : « notre inquiétude, c’est l’importation de conflits extérieurs à l’école, dans l’école »

Hérault. Des enseignants signent une tribune pour dénoncer l’organisation de débats politiques dans les établissements scolaires. Devant un possible nouveau débat, et un nouveau déplacement prochainement du personnel politique en...

Covid-19 : 96 615 personnes vaccinées en Occitanie

Au  22 janvier 2021, il y avait au total, en Occitanie, 1621 hospitalisations en cours (+109) dont 171 en réanimation (+14) et 2430 décès à l’hôpital (+47 en 3j). Depuis...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.