[Communiqué de presse] Charte de la laïcité à Montpellier : Ensemble ! 34 s’oppose à cette remise en cause de la loi de 1905

Illustration d'une manifestation (CR)

Michaël Delafosse  a annoncé sa volonté d’imposer la signature d’une « charte de la laïcité » pour toute association qui sollicite une subvention municipale ou de la métropole.

Ensemble ! 34 s’oppose à cette annonce et demande qu’elle soit retirée.

Cette charte est à la fois inutile et dangereuse. Inutile, car les lois de 1901 sur la liberté d’association et de 1905 sur la laïcité apportent déjà un cadre suffisant et qui a fait ses preuves. Dangereuse, car elle reprend la charte proposée par le gouvernement. Ce dernier, dans sa logique de « séparatisme », veut faire de la laïcité un instrument de chasse aux musulman·es.

La laïcité signifie la neutralité religieuse de l’Etat et le respect des spiritualités.

Elle est une condition de l’égalité démocratique. Elle instaure une triple liberté : liberté de conscience, c’est-à-dire liberté de croire ou de ne pas croire ; liberté des institutions publiques par rapport aux religions ; liberté des religions par rapport à l’Etat, ce qui suppose leur traitement égalitaire par la puissance publique.

Ensemble ! 34 demande que la mairie de Montpellier et la métropole cessent de subventionner toute association dont les activités sont cultuelles. Nous demandons également depuis plusieurs années que la mairie arrête de financer l’enseignement privé sous contrat au-delà des obligations prévues par la loi Carle d’octobre 2009.

Nous demandons enfin qu’aucun.e représentant.e de la République ne participe à aucune initiative religieuse et qu’aucun bâtiment public ne soit utilisé par une institution ou association religieuse.

On ne peut prétendre « garantir la liberté » et transformer la République en arme contre cette liberté. Remettre en cause les bases de la Loi de 1905 pour y parvenir, ce serait allumer un incendie dont nul ne peut prévoir l’ampleur.

Ensemble ! 34