Frontignan : Travaux d’été dans les écoles

Toiture - Anatole France - (CR Ville de Frontignan la Peyrade)

Pour accompagner cette rentrée, c’est près de 200 000 € qui sont investis.

VOIR AUSSI : Ça tourne à Frontignan la Peyrade

Cet été, la plus importante opération a été réalisée sur la toiture du groupe scolaire Anatole-France, avec une intervention sur la toiture de l’école « 1 » qui a consisté en une rénovation totale de la couverture et de la zinguerie, en remplaçant près de 450 m² de tuiles, les liteaux, les gouttières, descentes et noues en zinc pour un montant qui s’élève à 72 000 €.

Dans cette même école, le plafond et l’éclairage de la salle polyvalente ont également été repris pour un budget de 15 000 €. L’aménagement de la cour a aussi débuté, avec la plantation d’un arbre, l’installation de jardinières, le marquage de jeux au sol et la réalisation d’un « coin calme » avec la pose prochaine d’un banc octogonal et autres travaux.

Ce projet, d’un budget de 10 000 € devrait se poursuivre, en concertation avec l’équipe éducative de l’école sur l’année scolaire 2020-2021.

Des travaux sur l’ensemble du parc scolaire

À la maternelle Anatole-France, la toiture du préfabriqué a été réparée, certaines peintures reprises et la cour sers aménagée d’ici la fin d’année avec des jeux, des bancs et la réfection du revêtement autour des arbres pour un total de 7 000 €.

À l’école maternelle des Terres Blanches, divers travaux d’aménagement ont été menés et la climatisation installée dans les 2 dortoirs. L’ensemble de ces travaux est estimé à 17 000 €. D’autres travaux d’aménagement et de création d’espaces verts devraient être menés à l’automne.

À l’école élémentaire des Terres Blanches, les dépenses s’élèvent à 16 000 € avec notamment des travaux de peinture, de changement de dalles de faux plafond, et de remplacement du visiophone. Des rideaux seront aussi posés durant les vacances d’octobre.

Divers travaux de peinture sont aussi effectués à l’école maternelle des Lavandins, à Marcel-Pagnol ou encore au restaurant scolaire d’Anatole-France.

Dans le cadre du Plan particulier de Mise en sûreté/PPMS, destiné à réduire au maximum les risques lors d’événements comme les intrusions, les attentats, les inondations ou encore les tempêtes, les dispositifs de base installé évoluent avec un complément dans plusieurs écoles pour une meilleure efficacité, pour 6 000 €.

Enfin, à l’école des Crozes, au-delà des petits travaux de pose de stores, de portail et d’un visiophone pour 12 000 €, la réhabilitation de la maison des jardiniers, qui sert d’accueil périscolaire aux enfants, se poursuit.