Le Svalbard, un archipel norvégien dans l’Arctique a enregistré de « folles » températures au-delà des 20 degrés.

Des températures au-delà de 20 degrés, les plus chaudes jamais enregistrées depuis plus de 40 ans. Un record, selon l’institut météorologique norvégien. Ce samedi 25 juillet 2020, a vu une hausse jusqu’à 21,2 degrés dans l’après-midi. Le Svalbard est connu pour ses ours polaires, et les estimations d’après un rapport officiel norvégien récent « Climate in Svalbard 2100, » montre qu’en fonction du niveau d’émissions humaines des décennies à venir : la température moyenne de ce territoire pour la période 2070 à 2100 devrait augmenter de 7 à 10 degrés par rapport à la période 1970-2000.

Situé à peine à un millier de kilomètres du Pôle nord, le Svalbard a vécu aujourd’hui un pic de chaleur historique qui devrait durer jusqu’à lundi. Cet archipel a subi un réchauffement de 3 à 5°C en trente ans. Et le phénomène de ce mois de juillet 2020 est très au-dessus des températures normales de saison qui sont de l’ordre de 5 à 8 degrés.