Les membres du Collectif Citoyens pour le Climat Montpellier. Monsieur le Maire, le 18 juillet 2019, votre prédécesseur, Philippe Saurel faisait voter à l’unanimité l’Etat d’Urgence Climatique ainsi que plusieurs mesures que nous nous permettons de vous énumérer :

● Un Fonds d’Urgence Climatique (FUC) pour orienter les investissements vers la transition écologique, en particulier dans les domaines des transports, de l’énergie, de la rénovation thermique des bâtiments, des industries propres et positives, de la gestion des risques et de la végétalisation.
● Une assemblée pour le climat avec un tiers d’experts, un tiers d’associations et un tiers de citoyens afin de conseiller et d’orienter la décision politique vers les mesures les plus efficaces et les plus justes en matière de transition écologique, et prendre une part active à l’élaboration du second Plan Climat Air Energie Territorial porté avec Montpellier Méditerranée Métropole.
● La mise en place dès 2019 d’ateliers éco-citoyens dans les écoles durant les temps périscolaires qui permettent à chaque enfant de comprendre le phénomène du changement climatique et les gestes citoyens à adopter pour préserver le climat.Depuis plus d’un an, nous demandons à ce que ce vote soit appliqué et ses mesures mises en place, ce qui jusqu’à maintenant n’a pas été fait.En date du 15/07/2020, date du premier conseil de la métropole, nous sommes venus à votre rencontre afin de renouveler cette demande et de vous en remettre les éléments.Nous nous permettons de revenir une nouvelle fois vers vous pour vous demander votre positionnement quant à ce vote à l’unanimité de l’Etat d’Urgence Climatique, vote dont vous avez fait partie, en tant que responsable du groupe d’opposition municipal « La Gauche pour Montpellier ».

Nous vous demandons d’être celui qui fera enfin appliquer ces mesures, et ce, compte tenu de l’urgence climatique que vous ne pouvez ignorer, dans les trois premiers mois de votre mandat. Nous souhaiterions également que l’assemblée pour le climat soit dans les faits une « Assemblée Citoyenne pour le Climat, la justice sociale et la démocratie ». En effet, ces notions sont aujourd’hui indissociables les unes des autres.

Son rôle serait notamment : 
– D’avoir un rôle consultatif et d’aide à la prise de décision,
– De suivre et de veiller à la bonne application de ces recommandations en matière écologique, solidaire et démocratique, et de lui fournir, pour exister, des moyens humains, techniques et financiers.
Compte tenu des enjeux, il serait souhaitable de nommer un binôme paritaire citoyen/indépendant (issus de la société civile) qui aura la charge de construire ce projet en lien direct avec le Maire et le Président de la Métropole. Ce binôme aura également la charge de proposer la composition et les critères de participation à l’Assemblée Citoyenne.
Pour cela, nous vous proposons de nous rencontrer afin d’échanger avec vous des différents sujets évoqués ci-dessus.
Les membres du Collectif Citoyens pour le Climat Montpellier