C’est presque magique. Carte blanche est donnée à chaque festival. À Sète cet été, ils pourront donc se produire partout dans la ville.

François Commeinhes décide de redynamiser la culture, pour le plus grand plaisir des festivaliers. Jazz à Sète, ou Fiest’A Sète par exemple pourront retrouver leur public sur des espaces mis à disposition, comme les quais, les jardins, les places, voire des scènes flottantes. Petits plus, et pas des moindres la ville leur offre une soirée « carte blanche » au Théâtre de la Mer. Une ambition : offrir des rendez-vous culturels, musicaux, et festifs de qualité.

ITW François Commeinhes, maire de Sète :

Autre initiative marquante, avec Raphaël Vion directeur et programmateur du Comoedia : un écran géant, et donc du cinéma en plein air, au Théâtre de la Mer à partir de 22h00 pour un premier film, et minuit pour le second, du 1er juillet au 31 aout. Afin de respecter les règles sanitaires, le théâtre accueillera 500 personnes au lieu des 1.500 habituelles. Les tickets, et la programmation sont à retrouver sur www.veocinemas.fr. Une billetterie sera aussi disponible sur place.

ITW Raphaël Vion directeur et programmateur du Comoedia :

Sète, avance des idées et des initiatives pour booster un secteur culturel, lui aussi étouffé par la crise sanitaire. Des annonces faites mardi 9 juin au musée de la Mer par le maire de Sète, entouré des directeurs de festivals et acteurs culturels. Et pour rappel, les mesures engagées par le ministre de la Culture, Franck Riester à l’attention des artistes auteurs :