[VIDEO] EELV, Coralie Mantion : « Notre diagnostic est le bon ! La santé humaine est étroitement liée à la préservation de notre écosystème naturel »

EELV Montpellier semble redouter un monde d’après : pas si différent. Oublié ce virus, dans quelques mois ? C’est possible. Il restera peut-être une simple frayeur.

Alors, l’ennemi Covid-19 une fois éloigné, retour à la case départ, sans passer par la case réflexion ou révolution ? Certains auront décidé de changer de vie, beaucoup auront couru chez le coiffeur, pour reprendre bien propret, une vie d’avant. La peur au ventre, un peu. Avec un cerveau assisté par les chaines d’info continue.

Et puis pour connaître sa température, il suffira de prendre l’avion. Détecteurs thermiques en place sur les zones d’enregistrement, le marché du transport aérien est dans les starting-blocks.

Ce jeudi 14 mai au milieu de la journée, c’est sur le thème de l’impact du CO2 sur le climat qu’EELV Montpellier a décidé de mettre l’accent. En début de semaine, le premier vol Air France de Paris s’est posé à Montpellier. Mais face au dérèglement climatique, il y a une autre urgence : construire un autre monde. « On traverse une crise sanitaire sans précédent […] Notre diagnostic est le bon. C’est-à-dire que la santé humaine est étroitement liée à la préservation de notre écosystème naturel, de notre environnement… » explique Coralie Mantion, très déterminée, en cette première semaine de déconfinement.

Cinq villes en liaison TGV directe

Paris, Bordeaux, Lille, Bruxelles, Madrid : les écologistes proposent la suppression des vols pour les destinations desservies par une liaison TGV directe. Raison : Coralie Mantion précise « qu’un vol Montpellier Paris émet 45 fois plus de CO2 par voyageur qu’un TGV Montpellier Paris. C’est 45 fois plus. » Et pour la porte-parole EELV à Montpellier : « quand il existe une alternative performante comme le train, ce n’est plus acceptable aujourd’hui, de laisser faire une telle pollution avec une surconsommation de carburant fossile. »

Interview Coralie Mantion porte-parole EELV Montpellier :

Arguments : de centre-ville à centre-ville, l’avion pour Paris est à peine plus rapide que le TGV. Il en va de même pour un Montpellier Madrid, ou encore pour un Montpellier Lille, destinations qui bénéficient d’une liaison directe en TGV.

EELV propose de repenser la mobilité pour faire face aux enjeux climatiques

Les écologistes rappellent aussi que « la gare centrale Saint-Roch est un modèle de multimodalité écologique, car elle est connectée aux réseaux du TER et du tramway. » Questions choix politiques, Coralie Mantion aime à faire cette piqûre de rappel : « les vols low cost survivent grâce aux subventions publiques. » Et elle dénonce aussi, l’inégalité et la concurrence déloyale, créées par l’absence de taxe sur le kérosène. Pour la porte-parole EELV Montpellier : « fermer les lignes aériennes intérieures, sur lesquelles une alternative en train existe est indispensable. Cela permettra de réunir les conditions nécessaires à l’ambition qui est de vouloir réduire de 50 %, les émissions de CO2 à l’horizon 2030. »

Une société décarbonée et un train à haut niveau de service

Pour réussir ce challenge vital à l’équilibre de la planète, EELV propose d’agir sur les déplacements, et les transports afin de bâtir une société décarbonée. Les écologistes défendent le train à haut niveau de service, pour mailler le territoire avec des grandes lignes, et desservir toutes les régions de France. « Réduire le nombre de vols est un des moyens les plus efficaces, pour réduire notre empreinte carbone » réaffirme Coralie Mantion ce jeudi 14 mai 2020, devant l’Aéroport de Montpellier.