À Perpignan, le Maillot Français a déjà offert plus de 10 000 masques aux soignants (CR)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Pour venir en aide aux soignants et à ceux qui restent sur le terrain, malgré la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, le Maillot Français, basé à Perpignan, a décidé de reprendre du service pour fabriquer bénévolement des masques.

VOIR AUSSI : Covid-19 : La région Occitanie met en place un fonds de solidarité « Plan Camargue »

L’entreprise catalane qui confectionne tous ses maillots en France, a dû stopper son activité, et mettre certains de ses employés au chômage partiel. Mais plutôt que de rester à attendre la fin du confinement, l’entreprise a décidé de se mobiliser et de fabriquer bénévolement des masques.

Déjà 10 000 masques offerts et ce n’est qu’un début

Le travail a commencé, il y a trois semaines. Nicolas Gomarir, le fondateur de la société explique, « depuis 3 semaines nous sommes à pied d’œuvre pour confectionner gratuitement plus de 1 000 masques par jour, et nous allons tripler la production dans quelques jours. »

En pratique, le pôle couture du Maillot Français tourne aujourd’hui à plein régime, avec une organisation adaptée pour protéger ses salariés mobilisés. Plus de 10 000 masques ont déjà été offerts au personnel soignant, à la banque alimentaire, et aux bénévoles des Restos du Cœur.

Les couturières passent à présent à 3 000 masques par jour, pour donner une plus grande ampleur à cette opération de solidarité.

Conformément aux recommandations de l’OMS, le Gouvernement préconise actuellement le port de masques en tissu, afin de réduire les possibilités de transmission du virus, en rajoutant une protection supplémentaire aux gestes barrières.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDÉO] Occitanie : Manuel Bompard en soutien au collectif « anti-sanofric »

Le rendez-vous avez été donné, ce samedi 6 mars, devant le CHU de Montpellier, arrêt de tram Lapeyronie. Manuel Bompard eurodéputé LFI et chef de file pour les élections, flanqué...

Montpellier : De nouveaux locaux pour le Département d’Anesthésie Réanimation du pôle Neurosciences Tête et Cou

La visite de presse avait été annoncée de longue date par le service presse du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier (CHU). Visiblement, il n’y avait pas que la visite de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES