École et accompagnement des enfants continuent, malgré la crise sanitaire à Lunel.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Lunel : Bilan des forces de l’ordre, « globalement, le confinement est respecté »

Depuis le début du confinement, la Ville de Lunel et la Communauté de communes du Pays de Lunel travaillent ensemble, pour accueillir les enfants des soignants et des travailleurs sociaux, alors que les écoles et centres de loisirs ont fermé leurs portes.

Afin de limiter les risques de contamination, les enfants, entre 6 et 10 enfants de 3 à 11 ans sont accueillis au service Jeunesse, divisés entre les locaux du Club Ados et du Point Information Jeunesse

En parallèle, le Maire de Lunel a écrit aux principaux opérateurs téléphoniques pour obtenir un geste en faveur des familles défavorisées. 

À l’heure de l’école à la maison, le confinement a creusé les inégalités, d’autant plus pour les foyers où le téléphone et internet ne sont pas disponibles en accès illimités. En pratique, beaucoup d’élèves n’ont pas accès aux contenus mis en ligne par les professeurs pour assurer leur suivi scolaire en raison de forfaits limités.

Pour essayer de combler cette fracture, le maire de Lunel, Claude Arnaud a décidé d’écrire à Orange, Free Mobile, Bouygues Télécom & SFR pour leur demander de faire un effort pendant cette période de confinement, en transformant les forfaits limités en illimités, dans un souci d’équité sociale et pour « assurer la continuité de l’apprentissage essentiel des enfants ».