À l’image de Nîmes Métropole qui a passé commande de 270 000 masques à la société Eminence, le Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole a décidé de passer commande d’un million de masques alternatifs.

VOIR AUSSI : Coronavirus : 925 hospitalisations en cours et 233 décès à l’hôpital, en Occitanie

Pour Philippe Saurel, le geste est avant tout politique et doit pallier les manques de l’État, « L’État français est responsable de la santé publique. Il lui incombe donc l’attribution de masques protecteurs pour chaque citoyen. Dans l’attente et pour notre territoire, je passe commande d’un million de masques alternatifs. »

Pour, le moment le détail de cette commande reste flou. En pratique, les masques alternatifs sont des masques destinés au grand public, aux normes différentes de ceux réservés au professionnels de santé.

Ceux-ci sont recommandés par l’Académie nationale de Médecine. Celle-ci préconise même que « le port d’un masque « grand public », aussi dit « alternatif », soit rendu obligatoire pour les sorties nécessaires en période de confinement ».