Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Alors que les masques manquent pour les soignants et que la Ville arrive, tant bien que mal à réapprovisionner les professionnels de santé, plusieurs réseaux de solidarité se sont créés pour confectionner des masques en tissu.

VOIR AUSSI : Covid-19 : La solidarité continue en Pays de Lunel

En pratique, cinq adhérentes de la Maison Rousseau mettent à profit leur talent de couturières afin de confectionner des masques en tissu.

Les adhérentes en question, équipées de machine à coudre, mettent à profit leur savoir-faire, afin de satisfaire les besoins de leur entourage, mais honorent également des commandes. Et c’est Amina qui l’explique le mieux : « On en fait pour nos familles, nos voisins, les amis de nos voisins et même certains commerçants qui nous en ont demandé plusieurs pour leurs salariés. Et tout ça, bénévolement ! »

Mais, la bonne volonté ne fait pas tout, bientôt à court de matériel, les couturières de la Maison Jean-Jacques Rousseau ont récemment lancé un appel à la solidarité. « Nous avons utilisé des cordons pour remplacer les élastiques manquants, mais il nous faut absolument de la matière première : du coton, du tissu et surtout de l’élastique », comme l’explique Amina, qui s’occupe de centraliser les dons au 06 33 55 86 37.

En parallèle, depuis lundi, les aides à domicile peuvent bénéficier de masques pour l’exercice de leurs missions

En pratique, l’Agence centrale de sécurité sociale (ACOSS) a informé les salariés des bénéficiaires APA (Allocation personnalisée d’autonomie) et PCH (Prestation de compensation du handicap) qu’ils pouvaient dès à présent retirer des masques de protection auprès des pharmacies.

Concernant les services d’aide et de soins à domicile, le conseil départemental de l’Hérault rappelle que ceux-ci sont « approvisionnés par un autre circuit ».

La délivrance de masques se fait cependant sous certaines conditions : les aides à domicile doivent en effet présenter auprès des officines munies de leur cartes d’identité et de l’attestation transmise par l’ACOSS/CESU indiquant le nombre de masques qui leur est attribué, 3 masques par semaine pour les salariés des bénéficiaires de l’APA et 9 masques par semaine pour les salariés des bénéficiaires de la PCH.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Nîmes Métropole : Conseil communautaire du 20 septembre, « une réorganisation pour amorcer les dossiers de la rentrée »

Le Conseil communautaire de « rentrée » de Nîmes Métropole se tenait ce lundi 20 septembre 2021. Que faut-il en retenir ? 55 affaires étaient à l’ordre du jour, de ce conseil...

[VIDEO] Montpellier : Suivez en direct le Conseil Municipal du 21 septembre

La séance plénière du Conseil municipal de Montpellier a lieu ce mardi 21 septembre 2021, à partir de 9h. 60 affaires sont à l’ordre du jour de ce premier Conseil...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES