Lundi 30 mars, la Ville de Lunel et la Communauté de communes du Pays de Lunel ont commandé 7 000 masques de type FFP2. Si, 4 000 ont été livrés, 3 000 sont encore attendus. 

VOIR AUSSI : Montpellier : Le CHU rappelle que le 15 est toujours disponible pour les urgences vitales hors COVID

Tout juste récupérés par l’adjoint au maire, en charge des questions de santé, Jean-Paul Roustan et un agent de la Ville au siège drômois de l’entreprise Textiss, ces 4 000 masques arrivés tout droit de Chine, ont été mis à disposition du personnel soignant des Ehpad, des aides à domicile et autres publics prioritaires.

Prochainement, 3 000 nouveaux masques FFP2 sont attendus pour doter davantage les populations et les professionnels qui en ont le plus besoin.

La collecte continue en mairie.

Ces équipements s’ajoutent aux kits réceptionnés en mairie, depuis plusieurs jours, et provenant notamment de l’appel aux dons et déjà distribués au personnel soignant des associations de santé comme l’Association des Professionnels de Santé du Lunellois (APSL), au centre hospitalier de Lunel et son EHPAD, aux maisons de retraite du Pays de Lunel, à la clinique Via Domitia, aux pompiers du centre Lise Roustan.

En pratique, les matériels nécessaires sont : Masques FFP2, masques chirurgicaux, surblouses, charlottes, lunettes de protection, gants, sur- chaussures, solution hydroalcoolique, lingettes désinfectantes, sacs-poubelle, sopalin, spray désinfectant de surface, rouleaux de draps d’examen, scotch…

Le dépôt se fait en mairie de Lunel, 240 avenue Victor- Hugo, de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h, pour plus d’informations, il est possible de contacter les organisateurs au 04 67 87 83 00.

320 masques en tissu distribués aux professionnels

Travail de multiples petites mains, celles de Laurence, Sylvie, Dolorès, Agnès ou Rachid, ces masques en tissu ont été reçus par Anne-Laure Delmau, infirmière libérale et élue de Lunel, puis redistribués aux professionnels qui en ont besoin.

Ces masques ont été mis à la disposition des infirmiers libéraux, policiers municipaux ou encore aides à domicile, afin qu’ils puissent se protéger contre le coronavirus. Les masques du bassin lunellois « fait main » arrivent aussi jusqu’à Montpellier, avec un don fait à la Caisse primaire d’assurance maladie dont les agents sont encore en activité.

Des visières pour les infirmiers lunellois

C’est une initiative de Christophe Migny, professeur de technologie au collège. Gardois, et propriétaire d’une imprimante en 3D, l’enseignant s’est rapidement renseigné sur ce qu’il pouvait faire pour être utile dans cette crise sanitaire. Grâce à internet et notamment à YouTube, il a ainsi réalisé un fichier afin de pouvoir imprimer en 3D des visières de protection.

Depuis dimanche 29 mars dernier, celui-ci a réalisé environ 140 visières qu’il a notamment distribuées aux infirmiers libéraux, dont une cinquantaine sur Lunel par le biais d’Anne-Laure Delmau, infirmière libérale lunelloise. Une initiative, à laquelle la Ville de Lunel s’est associée, pour fournir des feuilles plastiques.

Et Christophe Migny espère bien que sa mobilisation ferra des petits, « si d’autres personnes sont équipées d’imprimantes 3D, qu’elles se lancent. J’essaie de répondre aux demandes du Gard et un peu de l’Hérault, mais la demande est forte ». Un message entendu par d’autres, à l’image de Laurent de Villetelle qui a déposé 60 visières de protection en mairie de Lunel, à disposition des soignants et des associations d’aide à domicile.

En pratique, toutes les personnes qui souhaitent fabriquer des éléments de protection peuvent se retrouver sur la plateforme : covid3d.fr.