Coronavirus COVID-19, pour Emmanuel Macron : « nous sommes en guerre »

Emmanuel Macron s'exprime sur le Coronavirus COVID-19 (©Élysée)

Ce lundi soir, après le premier tour des élections municipales, le Président de la République a détaillé de nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus.

« Nous sommes en guerre »

À plusieurs reprises le Président a martelé : « nous sommes en guerre.«  Après avoir notamment consulté le Comité scientifique et le Conseil de défense, Emmanuel Macron a détaillé de nouvelles mesures. Il a aussi confirmé le report des élections municipales sans préciser la date, comme proposé il y a quelques heures par Édouard Philippe. Ainsi qu’une protection des plus démunis, et de tous : « aucun Français ne sera laissé sans ressources. » Et Emmanuel Macron garantit un État au rendez-vous de ce « moment très difficile. »

« Je saurai, avec vous, en tirer toutes les conséquences »

« Je vous demande d’être responsables tous ensemble […] et de ne céder, ni à la panique ni au désordre« , demande le Président. « Nous gagnerons ! Mais cette période nous aura beaucoup appris […] Retenons cela, le jour d’après, quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour au jour d’avant. Nous serons plus forts moralement. Nous aurons appris, et je saurai aussi, avec vous, en tirer toutes les conséquences. » Emmanuel Macron marque un temps, et insiste  : « toutes les conséquences. »

Il terminera sur une volonté de confiance les uns envers les autres : « je sais mes chers compatriotes pouvoir compter sur vous, vive la république, vive la France. »

Confinement des Français, une mesure qui n’a jamais été appliquée en France en temps de paix

Le confinement des Français, une mesure qui n’a jamais été appliquée en France en temps de paix. « L’épidémie était peut-être pour certains d’entre vous une idée lointaine, elle est devenue immédiate. » Pédagogie et reproches,  le président dénonce le week-end léger passé par les Français dans les parcs et dans les rues : « je vous le dis avec force, ce soir, respectons les gestes barrières » ; « un seul objectif, nous protéger… »

« Retrouvez aussi ce sens de l’essentiel »

Des mesures seront prises pour « réduire fortement les déplacements » dès le 17 mars à midi dans toute la France pour au moins 15 jours. Les modalités seront précisées très vite. Emmanuel Macron a appelé la population à ne pas sortir sous peine de sanctions, sauf cas exceptionnel, et à « garder le calme ». Le Président veut aussi prévenir « les phénomènes de panique en tout genre, les faux sachants et demi experts… » Puis il invite les citoyens à « retrouver aussi ce sens de l’essentiel. »

Report des élections municipales, la date n’a pas été précisée

Dans ce contexte, le second tour des élections municipales est reporté à une date ultérieure, comme toutes les réformes du gouvernement y compris celle des retraites. « Après avoir consulté le président du Sénat, le président de l’Assemblée nationale, mais également mes prédécesseurs, j’ai décidé que le second tour des élections municipales serait reporté, » explique Emmanuel Macron.

Mesures économiques

Des mesures d’aide pour les entreprises, et les travailleurs précaires seront prises :« Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite. Celles qui font face à des difficultés n’auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales », affirme le Président de la République. Plus chiffré, il précise : « nous mettons en place un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien au report d’échéances bancaires, et de garantie de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques pour les plus petites entreprises. »

Méthodes : « celles qui font face à des difficultés n’auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales. Les factures de gaz ou d’électricité, ainsi que les loyers devront être suspendus. En outre, afin que personne ne soit laissé sans ressources,  le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi pour les salariés. »

Frontières

Dès mardi midi, les frontières à l’entrée de l’UE et de Schengen seront fermées, en revanche les ressortissants français pourront toutefois rentrer en France.

Dernier Bilan France et Occitanie

Selon le dernier bilan, annoncé ce dimanche soir par Santé Publique France, il y a 127 morts et 5 423 cas confirmés en France. À cette heure, la région Occitanie compte 254 cas confirmés, dont 3 personnes guéries, 23 en réanimation et 1 personne décédée.

[VIDEO] Revoir l’intervention du chef de l’État :