[VIDEO] Santé : Covid-19, pour le CHU « Montpellier est prêt ! »

Conférence de presse CHU Montpellier 13-03-2020 © Charles Dos Santos

Entouré de la fine fleur de la santé sur Montpellier, le Directeur du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier, Thomas Le Ludec a fait le point sur la pandémie du Covid-19 qui touche toute l’Europe. Il s’est voulu aussi pragmatique que rassurant.

« La situation actuelle pourrait perdurer plusieurs mois », a entamé Thomas Le Ludec. Soucieux de ne pas dissimuler une once de vérité aux Montpelliérains, l’actuel Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier réunissait la presse ce vendredi 13 mars pour prendre le temps « d’informer et de rassurer nos concitoyens, par l’intermédiaire de la presse régionale ». 

« On doit éviter de vivre ce qui s’est passé en Italie »

« Nous avons travaillé en amont depuis 3 semaines, de façon transversale entre tous les services pour nous préparer au mieux face à cette pandémie. On doit éviter de vivre ce qui s’est passé en Italie », a expliqué le patron du CHU de Montpellier, tenant par ailleurs à  « remercier tous les agents hospitaliers engagés dans un élan de mobilisation totale et sans précédent »

Interview de Thomas Le Ludec, Directeur Général du CHU de Montpellier :

Une « vague brutale » attendue dans les prochaines semaines

Pour l’heure, « deux professionnels de santé du site héraultais sont positifs au Covid-19 ainsi que 11 patients, dont 2 à un niveau très sévère », selon les propos de l’actuel Directeur général. Les moyens modernes de communication s’améliorant constamment, le Professeur Le Moing, infectiologue de renom, a précisé que « nous avons 25 personnes suivies à domicile donc à distance, via une application mise en place ces toutes dernières heures »

L’avenir n’est pas des plus joyeux sur Montpellier vis-à-vis de cette pandémie. Les professeurs ont été unanimes pour reconnaître que la situation évolue au jour le jour. « Nous augmentons autant que possible, nos capacités d’accueil que ce soit en infectiologie, comme dans les espaces de réanimation », a certifié le Directeur général.

Reconnaissant qu’une « vague aussi brutale que massive » de patients devrait arriver dans les prochains jours au CHU, le patron du site héraultais a annoncé que « toutes les opérations non urgentes, et dont le report n’engage pas la santé des patients sont systématiquement déprogrammées depuis ce matin, et ce, pour les semaines à venir.»   

« On ne peut pas arrêter la vie des gens. Des consignes strictes seront appliquées dans tous les bureaux de vote. On ne peut pas arrêter la vie de la population », a estimé le Professeur Le Ludec, interrogé par les journalistes sur le choix d’Emmanuel Macron de ne pas reporter les échéances électorales prévues dès les prochains jours.

« J’appelle la population à être prudente et raisonnée »

Conscient des craintes qu’une telle pandémie peut générer parmi la population, le Directeur Général du site a été plus solennel dans sa conclusion. « Notre CHU est prêt face à tout cela. Nous avons énormément travaillé en amont. Mais, je tiens à préciser qu’il ne faut saturer ni le 15 ni les services des urgences en venant pour des petits bobos. Pour une petite grippe, il faut d’abord appeler son médecin généraliste. J’appelle la population à être prudente et raisonnée ».