[VIDEO] Pérols : « Ode à la jeunesse » et « Ode à la mer » explications avec Jean-Pierre Rico

Jean-Pierre Rico, maire de Pérols : explications sur la zone du Fenouillet © JPh Vallespir

Pérols, cette semaine Jean-Pierre Rico a fait un point avec ACM Habitat sur la résidence « Ode à la Jeunesse. » 110 logements, 28 places de stationnement en sous-sol, des espaces collectifs pour favoriser le vivre ensemble, ce bâtiment permet à la ville d’atteindre avec le récent « Campus Pérols » : les 12,5% de logements sociaux.

C’est un bâtiment durable d’Occitanie, médaille d’argent à énergie positive (BEPOS) avec des panneaux photovoltaïques, géothermie, et agrémenté de toits végétalisés. Il est blanc et jaune, et il s’élève en face du Liner, et du siège social de la Mutuelle de motards. Son nom : « Ode à la Jeunesse. » Avec ses futurs jardins partagés, ses composteurs, et son récupérateur d’eau de pluie, l’immeuble se veut vertueux, en phase avec son époque. Lors de cette visite, Dominique Simon était aussi présente pour Habitat Jeunes Montpellier, qui est un acteur majeur du logement des jeunes actifs dans la métropole de Montpellier.

« Ode à la mer » : totem des incantations politiques

Le nouvel immeuble pour lancer la jeunesse dans la vie, est situé juste en face du futur « Ode à la mer », dit aussi « Promenade shopping. » Un totem de la métropole qui voit autour de lui toutes sortes d’incantations qui nourrissent les discours montpelliérains, pour les municipales à venir.

« Dans un an, les travaux peuvent démarrer »

Pour Jean-Pierre Rico, l’actuel maire de Pérols le projet avance  : « à ce jour il y plus de 54 millions d’achats de terrains qui ont été réalisés. Et on est en bout de procédure juridique sur les procès vis-à-vis des permis de construire signés. Donc dans un an, les travaux peuvent démarrer. » Et le candidat à sa succession est cash. Question : quid de ces procès ? « Procès fait par la SOCRI qui gère le Polygone, et par la FADUC qui est une association qui défend les intérêts de la SOCRI, depuis que la FADUC existe. La FADUC est censée défendre le petit commerce de Montpellier. Or, au dernier jugement, le juge a précisé que la FADUC depuis son existence n’avait défendu que les intérêts du Polygone, » dans sa vision des évènements, Jean-Pierre Rico aime à mettre les choses au clair, et n’hésites pas à faire du name dropping.

Interview de Jean-Pierre Rico, sur le toit « d’Ode à la jeunesse » pour visualiser ce que sera le nouvel espace « Ode à la mer » et comprendre la restructuration de la zone du Fenouillet, entre mixité sociale et environnement :

FADUC et SOCRI REIM

Notes : la FADUC est la Fédération des associations de commerçants, d’usagers et de consommateurs du grand Montpellier. Quant à la SOCRI REIM, c’est la société qui gère entre autres, le centre commercial Le Polygone.