Coralie Mantion souhaite lutter contre l’étalement urbain. Municipales 2020 : EELV propose un Campus Vertical entre Triangle et Polygone sur le site de l’ancienne mairie.

Une mesure emblématique du changement de paradigme concernant l’urbanisation de la ville : la création d’un campus vertical sur le site de l’ancienne mairie, entre Triangle et Polygone. De fait, Coralie Mantion interpelle l’entrepreneur, Président de la CCI Hérault et 1er Vice-président de la CCI Occitanie  : « André Deljarry souhaite mettre la Bussiness School à Cambacérès, dans la zone de Montpellier la plus polluée. Je lui pose la question : voulez-vous mettre vos étudiants dans la zone la plus polluée de Montpellier, ou dans le Campus Vertical ?« 

Campus Vertical, l’autre équilibre

Une dynamique : mettre les grandes écoles au cœur de la ville. Un projet qui devrait faire l’objet d’un concours d’architecture, et aussi d’une consultation citoyenne. Histoire d’offrir un équilibre démocratique dans un choix décisif, qui proposera un nouveau visage de la ville dans ce secteur proche de la place de la Comédie.

Occupation des sols, les règles vont changer

Plus de 10 000 habitants chaque année souhaitent s’installer sur Montpellier et alentour. Une ville attractive, cela impose du travail, de la concertation et de l’intelligence au sein de la Métropole et au-delà pour réorganiser la production de logements.

Les solutions EELV : recyclage des terrains déjà urbanisés, construire plus haut dans les quartiers après concertation, remettre sur le marché les logements vacants. Coralie Mantion l’explique de cette façon : « nous sommes favorables à un développement urbain multipolaire. Partagé avec les villes voisines. Plus équilibré à l’échelle du grand Montpellier.« 

L’option 100%

Autre point clé, dès cette année 2020 : un nouveau départ pour le PLU (Plan Local d’Urbanisme) et le SCoT (Schéma de cohérence territoriale). L’idée : sanctuariser 100 % des derniers espaces naturels et agricoles de Montpellier. Mais aussi protéger 100 % des espaces boisés dans la ville. Ou encore, conserver au moins la moitié de sols perméables sur chaque parcelle.

Une ville plus verte

Dans cette optique de stopper l’étalement urbain, et de construire une ville plus verte, une précision d’importance sur les SCoT, PLUi et futur SRADDET (schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires), avec Christian Dupraz, conseiller régional, n°64 sur la liste EELV pour les Municipales 2020 à Montpellier et chercheur en agroécologie. Interview :

[IMAGE] Le Campus Vertical à  Montpellier