[VIDEO] Pour Montpellier, les verts veulent « repenser la place de la voiture ! »

Pour Montpellier, les verts veulent « repenser la place de la voiture ! »

Entourée de trois de ses colistiers dont le conseiller régional Christian Dupraz, Coralie Mantion présentait ce lundi 24 février, ses propositions pour « repenser intelligemment la circulation automobile dans Montpellier, dans la décennie à venir » 

« On ne veut clairement pas agir contre la voiture, on veut plus simplement repenser sa place dans notre ville et dans nos vies ». Guylaine Chemol, colistière écologiste, ne pouvait pas mieux résumer en une phrase l’esprit du camp Mantion concernant l’avenir de la voiture dans la capitale héraultaise. 

Spécialiste de la question de la sécurité routière, la bavarde colistière tient à rappeler les récents chiffres de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM de l’Hérault) qui font état de 857 accidents en 2019, ayant causé la mort de 70 personnes et plus de 370 autres hospitalisés. « On ne veut plus de tels chiffres », s’agace l’écologiste avant de lancer la première proposition forte de l’équipe Europe Écologie Les Verts : Etendre les zones 30 dans plusieurs endroits de la ville pour inciter les conducteurs à « rouler beaucoup moins vite »

« Je le fais ces derniers temps moi-même. Je roule partout en ville à 30 kilomètres/heure. Je trouve que les temps de parcours ne sont pas plus longs, parfois c’est même le contraire. Et je conduis de façon plus apaisée », note Christian Dupraz, conseiller Régional EELV, et colistier de Coralie Mantion dans cette campagne. 

Décidément, bien ensemble. C’est cette fois, la candidate elle même qui prend la parole. « On veut métamorphoser la ville. Cela prendra du temps, mais on peut y arriver. Notre ville est faite pour ça », assure Coralie Mantion. Prenant l’exemple du quartier des Arceaux, « On peut solutionner le nœud entre la rue Saint Louis et le cours Gambetta. On doit y réfléchir », ajoute la cheffe de file. « On devra progressivement modifier des rues, repenser des aménagements existants. Cela ne suffira pas de mettre un grand panneau à l’entrée du quartier, ni à l’entrée de la ville, comme c’est le cas actuellement », complète la tête de liste EELV. 

« Depuis le début de la campagne, on rencontre de nombreux habitants qui sont prêts à rouler moins vite. On a même constaté que certains quartiers en sont demandeurs comme la Rauze et les Arceaux », assure Christian Dupraz. Reste à savoir si ces ambitieux projets pourront être mis en place, ou non, dès la fin du mois de mars 2020 par Coralie Mantion et son équipe… 

Interview de Christian Dupraz, colistier de Coralie Mantion :