Le 4 février dernier, Alenka Doulain présentait à la presse ses propositions pour faire de Montpellier Méditerranée Métropole un territoire résolument démocratique.

Fermement opposée au cumul des fonctions de maire avec celles de président de la métropole elle indiquait porter avec conviction le fait de remettre les habitants, les agents et les corps intermédiaires au cœur du fonctionnement et de la gouvernance métropolitaine tout en garantissant le respect de la démocratie communale.

Elle invitait également l’ensemble des candidates et candidats aux élections municipales sur les communes de la Métropole à un temps d’échange sur les questions de démocratie et de coopération métropolitaine.

Cette rencontre se tiendra ce mardi 18 février en fin d’après midi et devrait réunir une trentaine de personnes candidates sur plusieurs villes de la Métropole.

La réunion traitera des questions suivantes :

  • Quels sont les problèmes de gouvernance du mandat actuel ?
  • Quelles sont les solutions ?
  • Comment valoriser notre travail collectif ?
  • Restitution, propositions de valorisation du travail collectif et actions à suivre dans cette optique
Nous Sommes Montpellier