En tant qu’insoumis, membre fondateur du Parti de Gauche et de la France Insoumise, mandataire départemental de Jean-Luc Mélenchon lors des élections présidentielles de 2017, j’apporte à nouveau mon soutien à la démarche novatrice et démocratique de la liste « Nous sommes » conduite par Alenka Doulain aux élections municipales de Montpellier.

La France insoumise a clairement indiqué son soutien à cette liste. Si chacun reste bien sûr libre de son action localement, personne ne peut se réclamer de la France insoumise pour soutenir une autre liste.

Il en va de même pour le parti de gauche qui a clairement établi une règle lors de son dernier conseil national : le parti de gauche soutien par principe toutes les listes qui auront obtenu le soutien explicite de la France insoumise et en conséquence son nom et son logo ne peuvent pas être utilisés pour soutenir une autre liste.

Dans un contexte où certains courants politiques se déchirent dans une lutte des places assez dérisoires, la liste « Nous sommes » apporte sur la ville un vent frais de renouveau indispensable aux ruptures écologiques, sociales et démocratique dont notre Métropole a grand besoin.

René Revol
France Insoumise