Montpellier : Les parents d’élèves du lycée Jules Guesde s’inquiètent pour l’« E3C »

Les parents d'élèves FCPE du lycée Jules Guesde se sont mobilisés à Montpellier

Temps de lecture : < 1 minute

Mis à jour, mar. 21 janv. à 19h43

Ce mardi, en début de matinée, malgré le froid, trente à cinquante parents d’élèves FCPE et professeurs du lycée ont participé à un rassemblement pour exprimer leurs inquiétudes et leur mécontentement à quelques jours des épreuves du nouveau BAC pour les élèves de 1res générales et STMG.

Pour les parents d’élèves, ces nouvelles épreuves communes, le « E3C », combinant contrôle continu et examen, sont « l’objet d’une préparation insatisfaisante, d’où des sujets difficiles, voire inutilisables, par rapport à l’avancée des programmes et les conditions matérielles de leur tenue sont a minima. »

Annonce - Pub - Advertisement

Pour Véronique Doljac du conseil local FCPE, la répétition des épreuves de contrôle continu organisées par la loi Blanquer « conduit à un bachotage permanent qui n’a pas d’intérêt pédagogique, privant nos enfants d’enthousiasme et curiosité pour les apprentissages des savoirs, obérant leur confiance quant à leur avenir proche, le bac 2021. »

Du côté de la FSU, ce nouveau « baccalauréat perd son caractère national au profit d’un bac local tant les conditions d’organisation et de correction seront variables selon les établissements. »

En pratique, cette nouvelle formule des épreuves du bac, qui a débuté, lundi dans de nombreux établissements, est la cible de nombreuses critiques depuis le début de sa mise en place.

VOIR AUSSI : Montpellier : « Blanquer m’a tuer », les enseignants se révoltent contre l’éducation nationale

Du côté des enseignants du lycée, un certain nombre seront en grève et prévoient déjà un nouveau rassemblement devant l’établissement à 7h30 ce jeudi 23 janvier, premier jour des E3C dans l’établissement. Les parents d’élèves n’ont pas prévu, pour le moment de participer à cette mobilisation, pour ne pas perturber la tenue des épreuves et ne pas rajouter de pression aux lycéens.

Annonce - Pub - Advertisement