[Communiqué de presse] En cette veille de Noël, nous offrons à M. Macron, à M. Philippe et à M. Pietraszeski des coton-tiges à la hauteur de leur entêtement

Des coton-tiges géants à Montpellier (tous droits réservés)

Temps de lecture : < 1 minute

En cette veille de Noël, nous offrons à M. Macron, à M. Philippe et à M. Pietraszeski des coton-tiges à la hauteur de leur entêtement à refuser d’entendre le rejet, massif dans le pays, de leur projet de réforme des retraites.

M. Pietraszewski ose dire que les appels de certains responsables syndicaux, à une trêve pour les fêtes, doivent être entendus : quelle provocation de la part d’un gouvernement qui refuse d’entendre les appels de tous les syndicats à revenir sur ce projet de retraite soi-disant universelle, qui aura pour effet de baisser fortement la majorité des retraites !

Ce cadeau symbolise aussi les priorités du gouvernement et un « 2 poids, 2 mesures » insupportable : pour supprimer l’ISF, pour atomiser les retraites, tout se fait à marche forcée, sans temps de concertation, sans dialogue social ; mais pour interdire le plastique à usage unique, comme les coton-tiges, c’est un plan de plus de 20 ans que le gouvernement vient de présenter fièrement !

Annonce - Pub - Advertisement

Nous restons donc mobilisé.e.s et nous appelons le gouvernement à se déboucher les oreilles au plus vite !

AG éducation Montpellier

Annonce - Pub - Advertisement