L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Pour les écologistes, le meilleur déchet reste, encore et toujours, celui que l’on ne produit pas.

À l’occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets, les écologistes proposent une petite révolution dans la politique des déchets à Montpellier, avec l’objectif d’inscrire la capitale languedocienne dans une trajectoire « zéro gaspi, zéro déchet ».

Pour Clothilde Ollier, candidate tête de liste du rassemblement des écologistes, « cette révolution » sera basée « sur une meilleure réduction à la source, un meilleur tri, une modernisation de nos infrastructures, la mise en place de la tarification incitative. Ces processus demandent une forte volonté politique. Je souhaite accompagner et donner à chacun les moyens nécessaires pour le faire. Ce sera gagnant pour la planète, pour notre santé, pour nos portefeuilles. »

Les écologistes montpelliérains ont imaginé une méthode pour réduire la production de déchets : la tarification incitative.

Ce type de tarification, défendue par les écologistes depuis des années, consiste à asseoir une partie de la facture des usagers sur la quantité de déchets produite.

Pour les écologistes, cette tarification devrait être proposée en concertation avec les habitants, notamment concernant la fréquence de la collecte, la volumétrie des bacs, les dispositifs de réduction des déchets, les modalités de collecte des déchets alimentaires, et la lutte contre les incivilités. Si ceux-ci sont élus, le système devrait être déployé dès 2023 et l’ensemble du territoire métropolitain devrait être couvert, fin 2026.

Cette tarification devrait être complétée par un  grand plan d’action, comprenant notamment, généralisation du tri à la source avec la collecte séparée des bios déchets, structuration d’un réseau de compostage de proximité, déploiement de ressourceries et recycleries, plan zéro plastique, lutte contre le gaspillage alimentaire, utilisation de textiles sanitaires réutilisables, accompagnement des entreprises de l’économie circulaire et formation des différents publics concernés.