Jusqu’au 3 janvier 2020, le hall d’accueil de l’Hôtel de Ville de Montpellier reçoit l’exposition événementielle « Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la Mémoire 1968-1978 ».

Cette exposition s’intéresse plus précisément à la décennie, 1968- 1978, période où l’action du couple Klarsfelda connu un retentissement international. L’exposition créée en 2018 par le Mémorial de la Shoah pose un regard sur le destin exceptionnel du couple Beate et Serge Klarsfeld, qui a fait de sa vie un combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.

L’exposition « Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire, 1968-1978 » se construit sur un fil chronologique pour restituer pas à pas les ressorts, les péripéties, les enjeux d’une action où se mêlent à dessein vie publique et vie privée :

  • 1968, Beate Klarsfeld adresse une gifle au Kurt chancelier ouest allemand Georg Kiesinger, ancien responsable de la propagande radiophonique d’Hitler.
  • 1978, Serge Klarsfeld et son épouse d’un travail publient un travail colossal de quinze ans : « le Mémorial de la déportation des Juifs de France », publication destinée à appuyer l’acte d’accusation du procès de Cologne.

Infos pratiques : Jusqu’au vendredi 3 janvier 2020, Hall de l’Hôtel de Ville, 1, place Georges Frêche à Montpellier
Horaires d’ouverture de l’Hôtel de Ville : Les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h30, et le jeudi de 10h à 19h