Ce matin Monsieur Yannick Jadot a confirmé sur les ondes de France Bleu Hérault ce que l’on savait déjà depuis les primaires partisanes d’EELV à Montpellier : ce parti, refusant toute idée de fédération populaire et d’alliance avec les autres forces politiques locales, invite tout le monde à « se ranger derrière la candidate EELV et son équipe ».

Il rejette ainsi l’appel à l’union rouge/vert du député François Ruffin. Il apparaît donc clairement que son parti se met davantage au service de l’ambition présidentielle de l’euro député qu’au service des intérêts des Montpelliérains et des Montpelliéraines.

Si les caciques d’EELV sont pour la fédération des carrières, la France insoumise quant à elle, soutient la fédération populaire #NousSommes et appelle les citoyens à porter au pouvoir le municipalisme montpelliérain.

France Insoumise – Montpellier