Primaire citoyenne d’EELV à Montpellier, le 12 octobre 2019 (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Tribune de citoyens ayant rejoint le Rassemblement Citoyen pour l’Écologie et qui ne veulent pas se laisser « embarquer dans la cuisine électorale des partis politiques ».

VOIR AUSSI : [VIDEO] Montpellier : Primaire citoyenne d’EELV, Clothilde Ollier l’emporte


Nous sommes quelques centaines de Montpelliérains à avoir rejoint le Rassemblement Citoyen pour l’écologie à Montpellier, engagés dans une démarche co-créatrice, transparente, et nous vous exprimons nos inquiétudes.

Dès juillet, le Rassemblement Citoyen nous a proposé de nous impliquer concrètement dans l’élaboration d’un programme. Nous tenions à désigner les meilleurs porteurs de ces orientations dans le cadre d’une primaire citoyenne, choisir un(e) candidat(e) qui défende ce programme conçu sur des thématiques spécifiques à Montpellier et non pas dans les cabinets de marketing politique des grands partis.

Durant les débats qui ont précédé la primaire, nous avons constaté des différences nettes sur la dimension programmatique entre les deux candidats.

Jean-Louis Roumégas nous a présenté un projet municipal complet, avec des propositions sur la sécurité, la propreté, l’urbanisation, l’emploi, l’alimentation, l’économie sociale et solidaire, l’éducation, le commerce et le tourisme.

Tandis que  Clothilde Ollier nous a beaucoup parlé de son histoire personnelle et finalement assez peu de son programme ou de ses priorités, qui se sont résumées à de l’affichage (planter 500 000 arbres). Comment peut-on fédérer et convaincre  autour d’un projet pour la 7° ville de France  avec aussi peu de matière, aussi peu de connaissances des dossiers ?

Nous lançons également cette tribune, parce que, nous, Montpelliérains, membres du Rassemblement Citoyen,  constatons que le déroulement de la primaire s’est écarté de l’objectif initial.

Son résultat pose beaucoup de questions sur l’organisation du scrutin lui-même. La proportion de gens, membres d’autres partis, et surtout soutiens affichés d’autres listes pour les municipales, qui sont venus voter sans avoir jamais participé à un atelier, un débat ou une concertation, peut avoir largement faussé un résultat qui ne donne que 41 voix d’écart. 300 personnes (sur 800 participants) se sont inscrites dans les dernières 48 heures. De plus, des personnes ont été inscrites à leur insu.

Enfin, et c’est sans doute le plus grave, la candidate semble faire ce que nous ne voulions pas. L’autonomie promise, semble remise en cause.

On sait que le groupe d’animation ne se réunit plus et que les règles mises en place au sein du mouvement en juillet ne sont pas respectées: tout se passe comme si la poursuite du travail du rassemblement n’était plus une actualité partagée.

Des rencontres discrètes sont conduites avec les représentants d’autres partis politiques (LFI, PS). Alliances de second tour ou de premier tour ? Les militants EELV s’étaient engagés auprès de ceux qui les ont rejoints sur les principes d’un collectif citoyen au fonctionnement transparent. Nous ne nous laisserons pas embarquer dans la cuisine électorale des partis politiques.

La question est simple : Y aura-t-il un vrai projet  de rassemblement large avec un programme éco-citoyen pour Montpellier ? ou une énième liste de gauche fourre-tout en opposition au maire sortant ? Nous demandons donc à Jean Louis Roumégas et à son équipe, initiateurs du Rassemblement Citoyen pour l’écologie, de prendre position, dans les tout prochains jours, sur les conditions de la poursuite du travail du Rassemblement.

PREMIERS SIGNATAIRES : Nathalie Villard, Laurence Gracia, Philippe Douguet, Rafaelle Lafont, Camille Decitre, Dominique Martin Ferrari, Gérard Santi Bourdon, Audrey Chaussende, Loic Martinez, Stéphane Villepontoux, Olivia Ferrie, Hassania Hatimi, James Sabbah, Arnaud Leclerc, Norbert Valleré, Françoise Cambonie, Violaine Lefèbvre, Jean pierre Gerard, Hélène Eckert , Marie Thérèse Afonso, Gisèle Thouvenin, Jean Francois Daures, Robin Recours, May Kobbi, Julie Grorod, Stéphane Poncet, Elisa de Lecubarri, Fred Sanchez, Juliette Cabantous, Charles Cohen, Vanessa Besnard, Helene Argens, Pascale Prouveur, Mathieu Demaiziere, Frédéric Fajol, Caroline Bouldoires Forest

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Maevol, auteure-interprète

[VIDEO] Terre de Camargue : itinéraire des musiques actuelles avec Maevol

Itinéraire des musiques actuelles, en Terre de Camargue, du 19 avril au 9 juillet 2021. Valoriser la création artistique locale : le projet « Itinéraire des Musiques Actuelles du Gard....

Carole Delga dans l'Hérault à Mudaison après l'épisode du gel ©CDS

[VIDEO] Occitanie : Après l’épisode de gel, Carole Delga annonce une première aide de 5M €

[VIDEO] Moins d’une semaine après, un gros coup de gel qui a causé de colossales pertes chez les producteurs de fruits et les vignerons héraultais, Carole Delga, Présidente de la...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES