Lundi 4 novembre, 21 drapeaux et 2 draps mortuaires symboles des valeurs de la République pour un devoir de mémoire ont été remis aux associations du souvenir et des anciens combattants.

Le Département soutient les associations d’anciens combattants. En 2016, pour renforcer cette aide, Kléber Mesquida avait décidé que le Département témoignerait sa pleine solidarité en renouvelant les drapeaux vétustes, certes chargés d’émotion, mais marqués par le temps.

Le temps de la cérémonie, le temps du souvenir, le temps de la réflexion

« Le rôle de ce drapeau français est de rafraichir le souvenir de tous, de s’instruire du passé pour ne pas reproduire d’erreurs, » rappelle Kléber Mesquida, Président du Conseil départemental de l’Hérault. Une remise officielle qui s’est déroulée avec la présence de Renaud Calvat Délégué à l’Éducation et à la Culture, et 21 associations.

Annonce - Pub - Advertisement

Le temps de la cérémonie, un temps qu’il faut soigner, un temps propice au souvenir et donc à la réflexion. À l’heure du numérique qui produit une communication électrique, et la possible naissance d’une mutation du langage et des idées, de l’invective au complotisme, en passant par des logorrhées conspirationnistes, entre fakenews et deepfakes : oui ! le temps de la cérémonie et du souvenir devient essentiel à la réflexion.

ITW Kléber Mesquida, Président du Conseil départemental de l’Hérault

Annonce - Pub - Advertisement