[Communiqué de presse] Le Carmel, un saccage de plus.

Communication de Véronique Calueba, pour le groupe Puissance Sète – Le Rassemblement,  faisant suite à l’article du Midi Libre en date du 25-09-2019, à propos de l’opération immobilière « le Carmel ».

Le Carmel, un saccage de plus.

Exercer un droit de préemption sur le terrain du Carmel aurait couté 6M€ à la ville. C’est avec cet argument  qu’Emile Anfosso, 1er adjoint au maire, a justifié le soutien de la ville à cette opération immobilière.

Et alors ? Cela ne valait-il pas la peine de réaliser sur ce site une grande opération de protection environnementale et d’espaces publics en cœur de ville ?

Le bâtiment, rénové quelques années auparavant, aurait pu être utilisé à la création d’un espace pour la création d’une maison de retraite, d’une résidence étudiante, d’une crèche….en somme, des espaces dédiés à nos concitoyens et non pas aux promoteurs.

François Commeinhes et sa majorité ont décidé une opération de démolition de la Salle Brassens, qui a supprimé un espace de proximité en cœur de ville, et d’une reconstruction d’une salle provisoire à l’extérieur de la ville. Le cout final se monte à plus de 4M€.

François Commeinhes et sa majorité n’ont pas hésité à livrer le service électrique au privé pour un cout de 60M€ sur 20 ans, soit 3M€ par an.

François Commeinhes et sa majorité n’hésitent pas une seconde, chaque fois que c’est possible, à livrer la ville aux promoteurs  qui s’enrichissent sur le patrimoine sétois.

Ce n’est donc pas une question de coût ! C’est un choix politique et ce sont ces choix que nous changerons.