L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

[VIDEO & ITW] Montpellier 5h30 du matin, rue Gerhardt une action menée conjointement par les mouvements #JeSuisUnDesDeux et Extinction Rébellion pour marquer l’absence d’aménagement pour les usagers de la route qui souhaitent utiliser des modes de déplacements plus respectueux de l’environnement, comme le vélo.

Aujourd’hui, un tronçon manquant d’une voie cyclable fabriquée en quelques minutes, la rue Doria-Gerhardt est l’une des discontinuités cyclables principales du centre-ville de Montpellier.  Ces militants, ces citoyens, ces électeurs veulent entamer avec lucidité par l’action, la semaine européenne de la mobilité (SEM), organisée du 16 au 22 septembre.

Loin de laisser le blabla et la Com’ s’installer, les associations et collectifs citoyens s’occupent de plus en plus de leurs cités. Terminé, le politique n’est plus identifié comme un mur incontournable, le temps des lamentations est obsolète, le temps de l’action est venu. Les préoccupations environnementales et sanitaires sont de plus en plus présentes dans les esprits. Terminé aussi, le temps de l’hypnose par le discours et les promesses, l’ère du contrat social vient s’imposer, garantissant l’égalité et la liberté entre tous les citoyens pour vivre en harmonie avec un bien commun : la Terre.

Une petite reine, capable de mener les élus à la baguette

Vélo. Qui aurait imaginé une petite reine, capable de mener les élus à la baguette, pour leur faire chanter le doux refrain des mobilités douces et actives, lors des prochains rendez-vous électoraux de la demi-décennie à venir ?

Municipales 2020, départementales 2021, régionales 2021, présidentielles 2022, les couacs ou l’inaction risquent de couter cher. Montpellier, la 4e ville la plus embouteillée de France vient de subir un happening qui installe une solution pour sécuriser les déplacements de nombreux cyclistes. Une action qui démontre qu’avec peu de moyens, et surtout une réelle volonté, il est déjà facile de répondre à une urgence : qu’elle concerne la mobilité ou le climat. Favoriser la circulation des vélos à Montpellier et dans le coeur de ville serait un bon début. L’utilisation ne s’est pas fait attendre :

À ne pas rater, SEM, une 18ème édition qui met à l’honneur cette année les avantages de la marche à pied et du vélo en toute sécurité avec un appel à l’action : « Marchons ensemble !«