Le patron du Groupe Altrad et président du club de rugby de Montpellier, Mohed Altrad pourrait annoncer dès lundi sa candidature pour les municipales 2020.

En conflit avec le maire actuel Philippe Saurel, pour entre autres : son refus de céder le complexe Yves-du-Manoir au patron du MHR, Mohed Altrad. Un stade qui aujourd’hui est dénommé GGL Stadium, alors que de 2014 à 2018 c’était Altrad Stadium. Des changements qui en disent long sur l’état délétère de la relation entre ces deux hommes.

Sondage, 25 et 28% ?

25 et 28% ? Un sondage qui surgit, et qui aurait fait exploser le maire de Montpellier dans une certaine fureur. Philippe Saurel avait dénoncé le manque d’informations légales obligatoires lors de la publication de ce sondage, comme le commanditaire, l’échantillon, ou la marge d’erreur par exemple. La mairie avait écrit à la commission des sondages à Paris pour demander un arbitrage concernant ces manquements. La présidente de cette commission Marie-Eve Aubin avait pour sa part estimé la situation inacceptable dans un courrier qui avait pu être consulté par la rédaction du Figaro, extrait : « je vais rappeler ses obligations au directeur de la publication du Midi-Libre en attirant tout particulièrement son attention sur l’absence de mention claire relative à l’identité du commanditaire de ce sondage. »

Avec ou sans La République en Marche ?

Montpellier, LaREM n’a pas encore annoncé officiellement son candidat ou son absence de candidat face à Philippe Saurel. Le député LaREM de l’Hérault, Patrick Vignal s’est déjà déclaré, et il a clairement fait entendre sa détermination : « si vous avez aimé Villani à Paris, vous allez adorer Vignal à Montpellier. »

Voir aussi : Le Rendez-Vous avec Patrick Vignal : « Montpellier, les gens sont debout ! Montpellier, les gens sont fiers ! Et là, ils ont un maire, en fait, qui se cache »

Le Think Tank « les Montpelliérains »

Un groupe de réflexion qui a eu pour volonté de réunir beaucoup d’énergies et de les faire travailler sur tous les sujets prioritaires pour les décennies à venir, avec : l’ambition affichée de porter « l’entreprise politique » de Mohed Altrad qui souhaitait s’entourer « de la diversité des idées et essayer de trouver la solution la mieux adaptée pour Montpellier. »

Mohed Altrad candidat ? Réponse ce lundi 16 septembre 2019

Une équipe qui semble déjà dans les starting-blocks, prête à se lancer dans la campagne, avec déjà un coordinateur de campagne, une porte-parole, une attachée de presse et un directeur de campagne. Reste à définir la liste, et à présenter aux électeurs un programme pour ces municipales 2020.

Voir aussi : Mohed Altrad en pleine réflexion avec « Les Montpelliérains »

Voir aussi : “Les Montpelliérains”, ou la volonté de modéliser les schémas de réussites ?