[Communiqué de presse] En tant que Maire, ma première responsabilité est d’assurer la sécurité publique de tous les habitants.

Ce jour vendredi 30 août 2019, je me suis rendu à l’audience au tribunal administratif en tant que Maire de Grabels, suite au déféré préfectoral concernant le refus du permis de construire modificatif déposé par la SCI Majorelles.

Je rappelle que ce permis concerne 16 logements groupés en lieu et place d’une seule maison, dans le lit majeur du Rieumassel, en bordure immédiate de son lit mineur. Je suis extrêmement surpris de cette démarche de la Préfecture.

J’ai exposé mon point de vue lors de l’audience et il n’a pas varié. En tant que Maire, ma première responsabilité est d’assurer la sécurité publique de tous les habitants. Les inondations catastrophiques du 6 octobre 2014 qui ont touché 192 maisons dans leurs pièces de vie, ont affecté particulièrement cette zone. Les travaux d’aménagement prévus dans l’avenant du PAPI II sur le bassin du Rieumassel sont aujourd’hui entrés dans leur phase opérationnelle et impactent des parcelles concernées par ce projet de construction. Le Préfet de l’Hérault demande que soit prononcée une injonction me contraignant à signer l’autorisation pour une construction qui devrait être ensuite acquise par les pouvoirs publics pour être détruite.

Annonce - Pub - Advertisement

En tout état de cause, j’assurerai ma responsabilité de garant de la sécurité des habitants et je ne laisserai pas 16 familles s’installer dans une zone où on ne pourra pas leur porter secours.

René Revol,
Maire de Grabels

Annonce - Pub - Advertisement