Le jeudi 27 juin à 18h au Ranch s’est tenue une conférence de presse pour demander la levée des poursuites envers Sabine Raynaud, institutrice à Montpellier.

La simple conférence de presse s’est transformée progressivement en moment intense de convergence : 80 personnes environ étaient finalement présentes, avec un tribune composée de la députée Muriel Ressiguier, de la maire de Murles, Clothilde Ollier, des représentants de Sud Education, du Snudi FO, du SNES FSU, de l’AG éducation 34, d’une collègue, du groupe de Gilets Jaunes de Sabine (Rond-point des Près d’Arènes), de la Libre Pensée, avec la présence dans la salle du SNTRS CGT, d’enseignants, de parents d’élèves et bien entendu, de très nombreux Gilets Jaunes de la première heure (Pic Saint loup, Sète, Montpellier…) : il ne manquait personne !

Des nouvelles d’un autre interpellé, alité suite aux blessures qui lui ont été infligées, ont été données par Richard ! Sans pouvoir se déplacer jusqu’à nous, il a tenu à délivrer le message suivant : « si c’était à recommencer, je le referai, car je voulais juste défendre Sabine »

Annonce - Pub - Advertisement

La fin des prises de parole a été suivie d’un grand moment de solidarité. L’unité, la solidarité, la convergence auront raison de ceux qui veulent enfermer et diviser les Gilets Jaunes, c’est le message que les intervenants ont porté. Ceux qui veulent nous faire taire en sont donc pour leurs frais.

Rappelons-le : interpellée le 15 juin 2019 lors d’une opération gilet jaune de péage gratuit, elle distribuait des tracts pour défendre l’école ainsi que les autres services publics et pour expliquer les raisons de la grève du Bac.

« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends » !

Convergence 34 / RPPA 

Annonce - Pub - Advertisement